Les résultats trimestriels de Philips supérieurs aux attentes

lundi 13 juillet 2009 09h24
 

AMSTERDAM (Reuters) - Le groupe néerlandais Philips Electronics fait état de résultats supérieurs aux attentes au titre du deuxième trimestre et laisse entrevoir une amélioration de son activité au second semestre.

En Bourse, la valeur gagne 1,6% dans les premiers échanges dans des marchés orientés à la baisse.

Le résultat brut (Ebita) de la période avril-juin est ressorti positif de 118 millions d'euros grâce à la branche Electronique médicale, contre une perte attendue de 79 millions.

Le résultat s'était établi à 396 millions d'euros au deuxième trimestre 2008. Au premier trimestre 2009, la perte avait été de 74 millions.

Le groupe spécialisé dans l'électronique grand public, l'électronique médicale et l'éclairage a précisé qu'il restait prudent s'agissant du niveau de ses ventes pour le reste de l'année 2009. Mais il table sur un second semestre meilleur que le premier, selon son directeur général Gerard Kleisterlee.

"Au cours du trimestre, nous avons commencé à voir les conséquences positives de notre gestion stricte des coûts", a ajouté le patron du groupe, en précisant qu'il n'hésiterait pas à tailler à nouveau dans les dépenses si nécessaire.

Les résultats du groupe sont conformes aux petits signes de reprise dont ont fait état ses concurrents dans l'électronique grand public. Le sud-coréen Samsung Electronics a prévu la semaine dernière des résultats pour le second semestre bien au-dessus des estimations du marché.

Pour l'heure, Philips, numéro un européen de l'électronique grand public et numéro trois mondial des équipements médicaux, a annoncé son intention de supprimer 6.000 postes cette année.

Il a relevé lundi son estimation initiale d'économies annuelles de 500 millions d'euros. Ce chiffre devrait passer à 600 millions d'euros pour l'an prochain, a déclaré son directeur financier Pierre-Jean Sivignon sur la chaîne de télévision CNBC.   Suite...

 
<p>Philips Electronics fait &eacute;tat d'un b&eacute;n&eacute;fice net de 45 millions d'euros au deuxi&egrave;me trimestre, l&agrave; o&ugrave; les analystes attendaient en moyenne une perte de 132 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Las Vegas Sun/Steve Marcus</p>