"Très bon" 2e trimestre dans le mobile et le fixe pour SFR

jeudi 2 juillet 2009 12h24
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - SFR a enregistré un "très bon" deuxième trimestre tant dans la téléphonie mobile que la téléphonie fixe et a dépassé ses objectifs de ventes de l'iPhone, déclare Frank Esser, P-DG de l'opérateur.

"Nous avons gardé notre dynamique. Nous avons fait un très bon deuxième trimestre autant dans le mobile que dans le fixe", a-t-il dit à des journalistes en marge d'une conférence sur les télécoms organisée par Les Echos.

SFR, deuxième opérateur télécoms français, dont Vivendi détient 56% et le britannique Vodafone le solde, a gagné 118.000 clients au premier trimestre dans la téléphonie mobile - soit une part de marché de 51% sur les recrutements de la période - à 19,77 millions et 163.000 clients dans l'internet haut débit à 4,042 millions.

Frank Esser a également souligné que SFR ne ressentait toujours pas d'impact significatif de la crise, comme le montrent les ventes de "plus de 200.000" iPhone 3G d'Apple depuis son lancement le 8 avril après la perte de l'exclusivité d'Orange.

"Si on regarde l'iPhone, on voit que les gens sont prêts à dépenser plus", a-t-il noté, sans fournir d'objectif de ventes pour l'année.

LE CADRE RÉGLEMENTAIRE DE LA FIBRE "PAS STABILISÉ"

SFR, qui a racheté sa filiale de téléphonie fixe Neuf Cegetel l'année dernière, n'a pour l'instant pas l'intention de lancer une offre "quadruple play" (internet, télévision, téléphonie fixe et mobile) pour le grand public, comme il en propose déjà aux entreprises, a également précisé Frank Esser.

Certains analystes s'attendent à ce que l'opérateur soit le premier à réagir à Ideo, la première offre du genre en France lancée par Bouygues Telecom le 25 mai pour 44,90 euros par mois.   Suite...

 
<p>Selon Frank Esser, P-DG de SFR, l'op&eacute;rateur a enregistr&eacute; un "tr&egrave;s bon" deuxi&egrave;me trimestre tant dans la t&eacute;l&eacute;phonie mobile que la t&eacute;l&eacute;phonie fixe, et a d&eacute;pass&eacute; ses objectifs de ventes de l'iPhone d'Apple avec "plus de 200.000" unit&eacute;s &eacute;coul&eacute;es depuis son lancement le 8 avril. /Photo prise le 19 mars 2009/REUTERS/Charles Platiau</p>