Le filtre internet pour PC finirait par être installé en Chine

jeudi 2 juillet 2009 08h35
 

PEKIN (Reuters) - La mise en oeuvre du projet d'installation d'un filtre internet sur tout nouveau PC en Chine n'est qu'une question de temps, écrit le journal en langue anglaise China Daily, alors même que l'agence Chine nouvelle avait annoncé le report sine die de ce plan.

Ce revirement avait été annoncé mardi soir par l'agence en précisant que le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information "retarderait l'installation obligatoire du filtre controversé dit 'Barrage-vert/Compagnon de la jeunesse' sur les nouveaux ordinateurs".

Les autorités ont affirmé que ce filtre était destiné à se débarrasser de la pornographie sur internet et les fabricants d'ordinateur s'étaient vu demander à l'origine d'installer ce "barrage vert" sur tout PC devant être commercialisé en Chine à partir de mercredi 1er juillet.

Mais la mise en place de ce logiciel a été dénoncée par les internautes chinois, les fabricants de PC, les organisations de défense des droits de l'homme et plusieurs pays, dont les Etats-Unis.

Les détracteurs de ce logiciel, vendu par le groupe Jinhui Computer System Engineering, le jugent peu fiable techniquement et estiment qu'il pourra servir à espionner les internautes ou bloquer des sites dérangeants pour les autorités.

Pour le China Daily, qui cite un fonctionnaire ministériel sans donner son identité, ce projet finira par être appliqué.

"Le gouvernement finira par mettre en oeuvre la directive 'barrage vert'. Ce n'est qu'une question de temps", déclare ce fonctionnaire, en expliquant que le report tient au fait que les fabricants n'ont pas eu assez de temps pour installer le logiciel en question.

"Ce qui va se passer, c'est que certains fabricants de PC vont l'installer dans leurs ordinateurs plus tôt que d'autres. Mais il n'y a pas de date butoir pour le moment".

Ben Blanchard, version française Eric Faye

 
<p>Dans caf&eacute; internet, &agrave; Shanghai. La mise en oeuvre du projet d'installation d'un filtre internet sur tout nouveau PC en Chine n'est qu'une question de temps, d'apr&egrave;s le journal en langue anglaise China Daily, alors m&ecirc;me que l'agence Chine nouvelle avait annonc&eacute; le report sine die de ce plan. /Photo prise le 1er juillet 2009/REUTERS/ Nir Elias</p>