La Chine maintient sa décision de filtrer Internet

mercredi 24 juin 2009 17h44
 

PEKIN (Reuters) - La Chine maintient sa décision controversée d'imposer sur tout nouveau PC un logiciel de filtrage d'internet, rapporte le quotidien China Daily.

Citant un responsable du ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information, le quotidien de langue anglaise affirme que le gouvernement "ne reculera pas" sur la mise en place de ce "barrage vert" à compter du 1er juillet.

Les autorités défendent cette mesure en expliquant qu'elle permettra de protéger les enfants d'images violentes ou pornographiques.

Les détracteurs du logiciel, vendu par le groupe Jinhui Computer System Engineering, estiment d'abord qu'il est techniquement défaillant et ensuite qu'il pourra être utilisé pour espionner les internautes et bloquer des sites jugés dérangeants politiquement.

Certains internautes chinois ont lancé un appel à rester déconnectés le 1er juillet pour protester contre la décision.

"Nous espérons que la Chine prendra en compte les nombreuses inquiétudes que le barrage vert a suscitées parmi ses propres concitoyens, parmi les fabricants mondiaux de PC et parmi les autres gouvernements, et renoncera à cette mesure", a déclaré lundi un responsable gouvernemental à Washington.

Chris Buckley, version française Jean-Stéphane Brosse

 
<p>Dans un cyber-caf&eacute; &agrave; Changzhi, dans la province chinoise de Shanxi. Expliquant que cette mesure permettra de prot&eacute;ger les enfants d'images violentes ou pornographiques, P&eacute;kin maintient sa d&eacute;cision controvers&eacute;e d'imposer sur tout nouveau PC un logiciel de filtrage d'internet, rapporte le quotidien China Daily. /Photo prise le 3 juin 2009/REUTERS</p>