L'Arcep s'attend à deux candidatures pour la 4e licence 3G

lundi 22 juin 2009 21h55
 

PARIS (Reuters) - La quatrième licence de téléphonie mobile sera sans doute attribuée en janvier, estime le président de l'Autorité des communications électroniques et des postes (Arcep) Jean-Ludovic Silicani.

Dans une interview à paraître mardi dans Les Echos, il dit s'attendre à ce qu'il y ait deux candidats, dont Free, et déclare que "l'ordre de grandeur de la valorisation" de la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération ne sera pas changé.

La semaine dernière, l'Arcep avait porté de 206 à 240 millions d'euros le montant cette quatrième licence 3G.

"Maintenant que ce montant est clarifié, nous devrions pouvoir lancer l'appel à candidatures avant la fin juillet pour une attribution de la licence en janvier 2010", dit-il.

Interrogé sur le point de savoir si Free sera le quatrième opérateur mobile, Jean-Ludovic Silicani répond :

"Les dossiers ne sont pas même déposés. Rien n'est donc acquis pour personne. D'après ce que j'entends, il y a une probabilité non négligeable qu'il y ait au moins deux candidats. Par ailleurs, la procédure de sélection peut très bien s'avérer infructueuse, comme cela s'est passé la dernière fois."

"L'Arcep examinera les dossiers à l'aune de nombreux critères, dont la crédibilité financière et technique du projet", ajoute-t-il en se disant convaincu qu'il y a place pour un quatrième opérateur.

"Je pense que l'arrivée d'un quatrième opérateur va faire baisser les prix", estime-t-il.

LE MULTI-FIBRES PRIVILÉGIÉ   Suite...

 
<p>La quatri&egrave;me licence de t&eacute;l&eacute;phonie mobile sera sans doute attribu&eacute;e en janvier, estime le pr&eacute;sident de l'Autorit&eacute; des communications &eacute;lectroniques et des postes (Arcep) Jean-Ludovic Silicani, qui s'attend &agrave; ce que deux candidatures soient d&eacute;pos&eacute;es. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann</p>