TomTom veut lever 430 millions d'euros

lundi 15 juin 2009 08h58
 

AMSTERDAM (Reuters) - TomTom, le spécialiste néerlandais des terminaux de navigation routière, a l'intention de lever 430 millions d'euros de capitaux frais en conjuguant un placement privé et une augmentation de capital, afin de réduire son endettement.

Confirmant un article du Wall Street Journal, le directeur général de la société, Harold Goddijn, a déclaré dimanche soir à Reuters que sa société avait conclu un accord avec Cyrte Investments, un investisseur néerlandais, et avec Janivo Holding, actionnaire historique de Tele Atlas, sur un placement privé de 71 millions d'euros.

Les deux investisseurs devraient également participer, à hauteur de 30 millions environ, à une augmentation de capital par émission de bons de souscription, à laquelle Goddijn et trois autres fondateurs de l'entreprise participeront pour environ 169 millions.

Le reste est souscrit par un consortium bancaire réunissant Royal Bank of Scotland, Rabobank, ING, Goldman Sachs et Deutsche Bank.

"Les produits seront utilisés pour rembourser une partie de notre dette", a dit Goodijn.

L'endettement net de TomTom atteignait 1,159 milliard d'euros fin mars. Il a été creusé notamment par le rachat, l'an dernier, de Tele Atlas pour 2,9 milliards, au terme d'une bataille d'offres avec l'américain Garmin.

Les modalités de l'augmentation de capital seront rendues publiques ultérieurement. TomTom prévoit de réunir une assemblée général extraordinaire le 30 juin.

Le groupe a annoncé par ailleurs avoir amendé les "covenants" de plusieurs prêts, qui prévoient désormais que son endettement net ne dépasse pas 3,5 fois le bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) à fin décembre 2009 et à fin juin 2010.

TomTom se dit satisfait de son activité en avril et en mai mais répète que la visibilité sur son activité de l'ensemble de 2009 reste limitée.

Les ventes en volumes ont été légèrement inférieures aux prévisions du groupe et le prix de vente moyen (ASP) a été supérieur aux niveaux enregistrés au premier trimestre.

Aaron Gray-Block, version française Marc Angrand

 
<p>TomTom, le sp&eacute;cialiste n&eacute;erlandais des terminaux de navigation routi&egrave;re, a l'intention de lever 430 millions d'euros de capitaux frais en conjuguant un placement priv&eacute; et une augmentation de capital, afin de r&eacute;duire son endettement. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking</p>