Le vert, champ de bataille des fabricants de PC

samedi 13 juin 2009 16h14
 

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les fabricants d'ordinateurs placent de plus en plus leurs stratégies "vertes" au premier rang de leurs priorités, les considérant comme un pivot dans leur course aux consommateurs, eux-mêmes de plus en plus au fait des avantages financiers et sociétaux qu'ils peuvent en tirer.

Les analystes estiment que le virage environnemental a donné naissance chez les poids lourds du secteur à des modèles économiques propres dans lesquels les industriels voient un moyen de se démarquer de leurs concurrents, de gagner des parts de marché auprès des éco-consommateurs et de relever leur image de marque à l'échelle de la planète.

Les trois plus gros fabricants américains d'ordinateurs, Hewlett-Packard, Dell, et Apple, affirment que les consommateurs en tirent de vrais bénéfices, par exemple dans le cas des écrans certifiés éco-compatibles qui consomment moins d'électricité.

"Ils essaient de faire mieux les uns que les autres (...). La bonne nouvelle est qu'il travaillent tous dans cette direction et que cela va leur profiter à eux-mêmes ainsi qu'à leurs clients et à l'environnement", dit John Spooner, analyste chez Technology Business Research (TBR).

Les analystes pointent certains efforts, tel que le programme de recyclage de Dell, la décision d'Apple de bannir les matières premières toxiques et le positionnement de HP en matière d'emballage.

L'industrie de l'informatique reste cependant responsable d'une part d'émissions de gaz à effet de serre estimée à 2% des rejets dans le monde.

Le consommateur pourrait avoir du mal à identifier lequel des fabricants de PC a choisi la meilleure option : Dell dit vouloir devenir "l'entreprise la plus verte au monde", Apple revendique "la famille de notebooks les plus verts" et HP insiste sur sa longue tradition environnementale et sa part de marché pour justifier de son impact en termes de changement.

TBR a récemment placé Dell au premier rang d'un classement de 40 entreprises technologiques sur la base de leur sensibilité au développement durable mais Greenpeace lui a dans le même temps préféré Apple en tant que fabricant d'ordinateurs.   Suite...

 
<p>Dell a r&eacute;cemment &eacute;t&eacute; plac&eacute; au premier rang d'un classement de 40 entreprises technologiques sur la base de leur sensibilit&eacute; au d&eacute;veloppement durable. Les fabricants d'ordinateurs placent de plus en plus leurs strat&eacute;gies "vertes" au premier rang de leurs priorit&eacute;s, les consid&eacute;rant comme un pivot dans leur course aux consommateurs. /Photo d'archives/REUTERS/Tim Chong</p>