Microsoft veut résoudre rapidement les problèmes avec la Russie

mercredi 10 juin 2009 11h55
 

MOSCOU (Reuters) - La filiale russe de Microsoft peut résoudre certains des problèmes soulevés par une enquête antimonopole en fournissant des informations et s'attachera à résoudre aussi les autres, déclare le patron de Microsoft Rus LLC.

"Nous avons reçu des documents comportant des questions auxquelles nous répondons à présent. Je pense que cela résoudra certaines de ces questions sans le moindre problème", a dit à Reuters Nicolaï Prianichnikov.

"En outre, s'il y a dialogue et que certaines solutions sont requises, nous coopèrerons et répondrons à toutes les exigences; nous continuerons de travailler en Russie pour le bien des consommateurs".

Le service antimonopole russe FAS a ouvert la semaine dernière une enquête sur Microsoft à propos d'une réduction des livraisons du système d'exploitation Windows XP en Russie.

Il a annoncé mercredi qu'il ouvrait également des investigations sur les constructeurs de PC Acer, Asustek, Toshiba, Hewlett-Packard, Samsung Electronics et Dell.

Selon le FAS, dans la plupart des cas, les clients ne peuvent pas acheter un PC des constructeurs concernés sans avoir Windows préinstallé et ne peuvent pas refuser son installation.

Maria Kisseliova, version française Wilfrid Exbrayat

 
<p>La filiale russe de Microsoft peut r&eacute;soudre certains des probl&egrave;mes soulev&eacute;s par une enqu&ecirc;te antimonopole en fournissant des informations et s'attachera &agrave; r&eacute;soudre aussi les autres. /Photo d'archives/REUTERS</p>