Le succès de Twitter serait dû à un petit nombre d'internautes

vendredi 5 juin 2009 17h52
 

par Erin Kutz

BOSTON (Reuters) - La quasi totalité du trafic et du contenu de Twitter, réseau de micro-blogs dont la popularité a explosé, est le fait d'une portion minime d'utilisateurs, selon une étude conduite à l'Ecole de commerce de Harvard.

Il est dès lors difficile pour les professionnels de considérer le site comme un réel indicateur de tendances au coeur de l'opinion publique, souligne l'étude de la Harvard Business School.

Le réseau social Twitter permet aux utilisateurs de publier des messages de 140 caractères au maximum, appelés "tweets" ("piaillements"), qui peuvent ensuite être lus par tous les personnes désirant en prendre connaissance.

L'étude Harvard a ainsi suivi au mois de mai les messages d'un groupe de 300.000 utilisateurs choisis au hasard.

Il en ressort que 10% des utilisateurs sont à l'origine de plus de 90% du contenu, indique Mikolaj Jan Piskorski, directeur de l'étude. Plus de la moitié des utilisateurs publient des messages à intervalles supérieurs à 74 jours.

La médiane statistique par utilisateur donne un résultat d'un seul message publié sur la durée de vie d'un compte d'utilisateur.

DE L'UTILITÉ DE TWITTER

De plus en plus d'entreprises se tournent vers Twitter pour savoir ce que les consommateurs pèsent d'elles, souligne Piskorski. Mais certains utilisateurs sont beaucoup plus actifs que d'autres, limitant d'autant la portée des informations glanées, souligne le maître-assistant en stratégie commerciale.   Suite...

 
<p>Selon une &eacute;tude conduite &agrave; l'Ecole de commerce de Harvard, la quasi totalit&eacute; du trafic de Twitter, r&eacute;seau de micro-blogs dont la popularit&eacute; a explos&eacute;, est le fait d'une portion minime d'utilisateurs, 10% d'entre eux &eacute;tant &agrave; l'origine de plus de 90% du contenu. /Photo prise le 17 avril 2009/REUTERS/Danny Moloshok</p>