Sony compte sur la PSP Go pour concurrencer Nintendo

mercredi 3 juin 2009 11h14
 

par Franklin Paul et Kemp Powers

LOS ANGELES (Reuters) - Sony a dévoilé mardi au salon E3 du jeu vidéo sa PSP Go, dernière déclinaison en date de sa PSP 3000, grâce à laquelle il espère concurrencer Nintendo sur le segment des consoles de jeux nomades.

Nintendo a déclaré de son côté qu'il avait vendu plus de 15 millions d'exemplaires de son jeu de fitness "Wii Fit" et ajouté qu'il prévoyait une mise à jour baptisée Wii Fit Plus.

Les ventes de la console de salon Wii ont dépassé celles de ses concurrentes conçues par Sony et Microsoft, un peu plus étoffées techniquement mais aussi plus chères. Surtout, Nintendo a réussi à élargir l'audience du jeu vidéo bien au-delà des "hardcore gamers".

Le deuxième jour de l'E3, le premier salon du jeu vidéo aux Etats-Unis, aura été la journée de Sony et Nintendo. La veille Microsoft avait captivé le public avec sa nouvelle technologie Natal.

Cette technologie de "motion-capture" s'applique non aux éléments du jeu vidéo mais au joueur lui-même, une caméra captant l'intégralité de ses mouvements pour lui assurer la maîtrise des diverses manipulations et mouvements à effectuer dans le jeu.

Natal doit permettre de se passer de télécommande ou de tout autre périphérique pour, par exemple, conduire une voiture ou interagir avec un personnage dans un jeu. La technologie reconnaît en outre les commandes vocales.

La PSP (PlayStation Portable) Go de Sony sera commercialisée le 1er octobre en Amérique du Nord et en Europe pour environ 250 dollars environ (175 euros) avant de l'être au Japon le 1er novembre. Des responsables du groupe d'électronique grand public japonais ont dit que sa taille serait la moitié de celle de la PSP 3000 et qu'elle serait 40% plus légère.

Sony compte vendre 15 millions de PSP - concurrente directe de la console DS de Nintendo - sur l'exercice financier clos le 31 mars prochain, contre 14,1 millions l'exercice précédent.   Suite...

 
<p>La PSP Go de Sony d&eacute;voil&eacute;e au salon E3 du jeu vid&eacute;o, derni&egrave;re d&eacute;clinaison en date de sa PSP 3000, gr&acirc;ce &agrave; laquelle le groupe japonais esp&egrave;re concurrencer Nintendo sur le segment des consoles de jeux nomades. /Photo prise le 2 juin 2009/REUTERS/Fred Prouser</p>