France Télécom reçoit des offres sur 3% du capital d'ECMS

dimanche 31 mai 2009 13h59
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - France Télécom a annoncé dimanche avoir reçu l'engagement de plusieurs actionnaires de l'opérateur mobile égyptien ECMS de lui vendre leurs participations, qui représentent au total plus de 3% de la filiale de Mobinil, à 230 livres par action.

L'annonce de ces engagements, dont le prix est inférieur à l'offre améliorée de France Télécom sur 49% d'ECMS rejetée mercredi dernier par l'Autorité des marchés égyptiens (CMA), a fait flamber l'action d'ECMS en Bourse du Caire.

Orange Participations, filiale à 100% de France Télécom qui a reçu ces engagements, mène des discussions avec d'autres vendeurs potentiels, précise dans un communiqué le groupe français.

"Afin de se conformer à la règlementation boursière égyptienne, Orange Participations s'est assurée que la mise en oeuvre de ces accords soit conditionnée à l'approbation de la CMA et réitère son engagement de traiter tous les actionnaires d'ECMS de façon équitable", précise France Télécom dans un communiqué.

EMCS est la filiale à 51% de la holding Mobinil. A la suite d'un différend datant de 2007, Orascom Telecom a été condamné en mars à vendre sa participation de 28,75% pour environ 530 millions d'euros à France Télécom, donnant au groupe français l'intégralité de Mobinil.

La CMA a motivé son rejet de la nouvelle offre du groupe français sur 49% sur capital d'ECMS - la participation directe de 20% d'Orascom et le flottant de 29% - par le fait "qu'elle enfreint le principe de donner une opportunité équivalente" à tous les actionnaires.

L'offre rejetée par la CMA représentait environ 237 livres par action (soit un total de 1,5 milliard d'euros), après une première proposition de 200 livres déjà repoussée en avril.

L'action ECMS s'adjuge 16,99% à 221,06 livres vers 11h50 GMT, tandis qu'Orascom gagne 5,41% à 34,85 livres.   Suite...

 
<p>France T&eacute;l&eacute;com a re&ccedil;u l'engagement de plusieurs actionnaires de l'op&eacute;rateur mobile &eacute;gyptien ECMS de lui vendre leurs participations, qui repr&eacute;sentent au total plus de 3% de la filiale de Mobinil, &agrave; 230 livres par action. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard</p>