27 mai 2009 / 12:55 / il y a 8 ans

Asustek vise le troisième rang du marché des PC portables

<p>Le ta&iuml;wanais Asustek, pionnier des netbooks, les mini-ordinateurs &agrave; bas prix, veut doubler sa part de march&eacute; pour devenir le num&eacute;ro trois mondial des PC portables en profitant de l'essor de la demande d'ordinateurs bon march&eacute; favoris&eacute; par la crise. /Photo prise le 25 f&eacute;vrier 2009/Nicky Loh</p>

par Kelvin Soh

TAIPEI (Reuters) - Le taïwanais Asustek, pionnier des netbooks, les mini-ordinateurs à bas prix, veut doubler sa part de marché pour devenir le numéro trois mondial des PC portables en profitant de l'essor de la demande d'ordinateurs bon marché favorisé par la crise.

Actuellement cinquième constructeur mondial d'ordinateurs portables, loin derrière son compatriote Acer, numéro deux mondial, et le leader américain Hewlett-Packard, Asustek va lancer cette année cinq nouveaux modèles de portables équipés de puces Intel à basse consommation appelées CULV (consumer ultra-low voltage).

Le groupe taïwanais, qui a initié le marché des ordinateurs portables à bas coûts en 2007 avec son Eee PC, est en train de perdre du terrain depuis l'arrivée de la concurrence sur ce segment.

"C'est ce que nous appelons la stratégie 'trois-trois': parvenir au troisième rang en termes de part de marché d'ici 2011", soit dans à peu près trois ans, a déclaré à Reuters Jerry Shen, le directeur général du groupe, au cours d'un entretien au siège du groupe mardi.

"Notre part de marché actuelle est d'environ 5% et il faudrait qu'elle passe à environ 10% pour que nous soyons numéro trois."

RENOUER AVEC LA RENTABILITÉ

En Chine, le créateur de l'Eee PC prévoit de rattraper Hewlett-Packard d'ici 2010 en lui disputant la deuxième place.

Selon le cabinet d'études IDC, Asustek et Acer se disputent actuellement la cinquième place sur le marché chinois, dominé par les marques locales comme Lenovo et Founder.

Aux Etats-Unis, les livraisons d'Asustek sont tirées par la popularité croissante de sa gamme Eee PC, tandis qu'en Europe, où il réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires, la demande ralentit en raison de la baisse des dépenses des consommateurs.

"Aux Etats-Unis, nous livrons autant d'ordinateurs mensuellement qu'autrefois sur une année", a souligné Shen, qui est devenu le directeur-général du groupe l'année dernière. "Mais l'Europe ne croît pas du tout".

Asustek est en cours de restructuration après avoir essuyé une perte au quatrième trimestre 2008 dues en grande partie au stock d'invendus et aux effets de change par rapport aux devises étrangères.

Son directeur général a réitéré ses prévisions d'un bénéfice opérationnel au troisième trimestre, assurant que le groupe avait mis en oeuvre les mesures nécessaires pour renouer avec la rentabilité.

Avec Roger Tung, version française Claude Chendjou, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below