Apple pourrait lancer un iPhone bon marché

mardi 19 mai 2009 13h57
 

NEW YORK (Reuters) - Apple Inc pourrait lancer des versions moins chères de l'iPhone sans obligation de souscrire un abonnement mensuel pour les services de transfert de données, afin de doper les ventes de son combiné, selon un analyste.

Lors d'un sommet TMT (Télécoms, médias, technologie) organisé par Reuters à Paris, à New York et en Asie, Toni Sacconaghi, analyste technologique chez Sanford C. Bernstein, a déclaré lundi soir s'attendre à ce qu'Apple dévoile prochainement de nouveaux modèles d'iPhone pour les consommateurs soucieux de contrôler leurs dépenses.

"Je suis très confiant sur le fait qu'il y aura une alternative meilleur marché", a déclaré Sacconaghi, ajoutant qu'un téléphone moins cher attirerait les consommateurs préférant le prépaiement des appels à une formule d'abonnement forfaitaire sur une longue durée.

Actuellement, les utilisateurs qui optent pour une formule prépayée doivent débourser davantage pour l'achat du combiné que ceux qui souscrivent un abonnement de deux ans chez un opérateur télécoms mobile. En contrepartie, les abonnés doivent s'acquitter pendant 24 mois d'une facture mensuelle d'environ 50 euros.

Bien que l'iPhone actuel soit déjà disponible dans des formules prépayées en Europe, comme en Italie par exemple, l'appareil reste proposé à un prix dissuasif, les opérateurs télécoms n'offrant alors aucune subvention sur l'iPhone.

Selon Sacconaghi, Apple devrait proposer l'année prochaine ou dans deux ans, des modèles d'iPhone ne requérant pas un abonnement mensuel pour les services de transfert de données qui représentent actuellement un surcoût minimal de 30 dollars (22 euros) aux Etats-Unis.

"Il y a encore plein de choses que l'on peut faire sans le transfert de données sans fil", a-t-il expliqué.

L'idée est de pouvoir par exemple utiliser l'iPhone comme un baladeur musical et, si l'utilisateur souhaite aller sur internet, d'opter pour une connexion Wifi parfois gratuite dans les gares et les cafés.

Selon Sacconaghi, un modèle bon marché aiderait également Apple à conclure un accord avec les opérateurs télécoms en Chine pour entrer sur le plus grand marché du monde.

Une porte-parole d'Apple a refusé de spéculer sur les nouveaux produits et services de la firme à la pomme.

Franklin Paul et Sinead Carew, version française Claude Chendjou

 
<p>Selon un analyste, Apple pourrait lancer des versions moins ch&egrave;res de l'iPhone sans obligation de souscrire un abonnement mensuel pour les services de transfert de donn&eacute;es, afin de doper les ventes de son combin&eacute;. /Photo prise le 22 avril 2009/REUTERS/Robert Galbraith</p>