18 mai 2009 / 14:57 / il y a 8 ans

Les ventes d'ARM s'améliorent au 2e trimestre

par Gilles Guillaume et Paul Sandle

PARIS (Reuters) - ARM a fait état d‘une amélioration de ses ventes au deuxième trimestre par rapport au premier grâce surtout à un mouvement de restockage, a déclaré le directeur général du premier concepteur mondial de semi-conducteurs au cours d‘un sommet TMT organisé par Reuters.

“A partir des discussions que nous avons avec nos clients, nous pouvons voir que le deuxième trimestre se présente mieux”, a déclaré Warren East au cours d‘un sommet TMT (Télécoms, médias et technologie) organisé par Reuters à Paris.

“Il s‘agit, semble-t-il, d‘une correction sur les stocks et rien de plus à ce stade”, a-t-il précisé, faisant référence à un mouvement de reconstitution des stocks chez les clients du groupe, et non pour l‘heure à une reprise de la demande finale.

“Personne n‘est disposé à prendre le moindre engagement à trop long terme”, a-t-il ajouté

Le britannique ARM, dont la technologie est utilisée par plus de 90% des téléphones portables commercialisés à travers le monde, emploie environ 1.740 personnes. Il a réalisé l‘an dernier un chiffre d‘affaires de 299 millions de livres sterling (environ 340 millions d‘euros).

Il entrevoit un rebond du marché des semi-conducteurs après la chute de 30% enregistrée au 1er trimestre, mais anticipe toujours une contraction de 25 à 30% du secteur sur l‘ensemble de l‘année.

“Ce sera probablement pire que -25%. Il y a un rebond en cours en ce qui concerne les stocks, mais je ne pense pas qu‘il se maintiendra au second semestre. Il n‘y a pas de catalyseur de fond qui conduise les consommateurs à acheter des produits électroniques” a poursuivi Warren East.

L‘activité des licences qu‘ARM octroie à plus de 200 clients pour la production de puces est toujours dominée par la prudence.

“Il a beaucoup de discussions mais peu d‘action”, a-t-il souligné.

Warren East se dit malgré tout à l‘aise avec le consensus, qui donne environ 30 millions de dollars de revenus des licences ce trimestre-ci pour ARM, malgré un poids croissant des licences à moins forte valeur-ajoutée dans son mix-produit.

Le groupe cherche à capter une partie du marché des “netbooks” - ces petits ordinateurs portables d‘entrée de gamme utilisés notamment pour naviguer sur internet - segment actuellement dominé par les processeurs Atom du géant Intel.

Ce dernier est également en concurrence avec ARM sur le marché des smartphones, que domine le concepteur britannique.

Avec la contribution de Georgina Prodhan, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below