Le site social japonais Gree vise l'international

lundi 18 mai 2009 13h34
 

TOKYO (Reuters) - Gree Inc, le troisième site communautaire au Japon dédié aux jeux vidéo, a l'intention d'étendre ses activités hors de son marché domestique afin de tripler le nombre de ses membres.

Yoshikazu Tanaka, fondateur et directeur général de Gree, estime cependant que le potentiel de croissance au Japon demeure important car le site combine des services de jeux et de réseau social permettant à ses utilisateurs d'interagir avec leurs amis en ligne, la plupart du temps depuis un téléphone mobile.

S'exprimant lors du sommet TMT (Télécoms, médias et technologie) organisé par Reuters à Paris, New York et en Asie, Tanaka a déclaré que Gree tablait sur 20 à 30 millions d'utilisateurs contre dix actuellement en améliorant son offre de jeux pour fidéliser sa clientèle la plus volage. La date fixée pour cet objectif n'a toutefois pas été précisée.

Créé en 2004, Gree est en concurrence avec des rivaux locaux comme Mixi et DeNA Co qui comptent respectivement 16 et 14 millions de membres. Mais il est encore loin des géants mondiaux comme Facebook qui comptabilisait quelque 295 millions de visiteurs uniques à travers le monde au mois de mars.

Cela n'empêche pas le site de chercher à s'étendre sur d'autres marchés en explorant de nouveaux services autour du e-commerce, de la finance et de la musique, via sa plateforme en ligne.

"Si nous pouvons assurer une position forte sur le marché domestique et lancer de puissants services, cela nous rendrait également mondialement compétitif ", a assuré son fondateur.

"Nous ne nous considérons pas seulement comme une entreprise de SNS (Social Network Services, réseaux communautaires) ou de jeux. Nous nous voyons comme un groupe internet".

Sachi Izumi, version française Claude Chendjou