Nikon prévoit une perte annuelle inférieure aux estimations

mercredi 13 mai 2009 10h43
 

TOKYO (Reuters) - Nikon fait état d'une perte d'exploitation pour la période de janvier à mars, mais le fabricant japonais d'électronique de précision prévoit une perte inférieure aux attentes pour l'exercice en cours.

Nikon, deuxième fabricant mondial de "steppers", des machines permettant de graver les circuits intégrés sur les disques de silicium dans lesquels sont découpés les puces, souffre de la baisse des dépenses des fabricants de semi-conducteurs qu'il espère compenser par ses ventes d'appareils photos.

Sa perte d'exploitation s'est élevée à 6,7 milliards de yens (50 millions d'euros) sur la période allant de janvier à mars, alors que 17 courtiers interrogés par Thomson Reuters tablaient sur une perte supérieure de 12,6 milliards de yens. L'année dernière, le groupe avait réalisé un bénéfice trimestriel de 31,7 milliards de yens.

Pour l'exercice qui s'achèvera à la fin mars 2010, le fabricant japonais a dit tabler sur une perte d'exploitation de 12 milliards de yens, alors que le consensus ressortait à 17 milliards de yens.

Nikon, qui a sorti un nouvel appareil photo reflex numérique mono-lentille d'entrée de gamme, est en concurrence avec Canon sur un marché où les prix ont fortement baissé.

Nikon s'attend à ce que ses livraisons d'appareils photos haut de gamme comme celles des compacts numériques soient stables cette année.

Le groupe qui est également en concurrence avec Canon sur le marché des "steppers" prévoit par ailleurs de livrer 19 modèles de ses steppers à immersion.

Avant la publication de ces résultats, l'action Nikon a clôturé en hausse de 2,9% à 1.480 yens, tandis que Canon a reculé de 1,8% et Olympus a bondi de 12,8%.

Mayumi Negishi, version française Gwénaëlle Barzic