L'appel d'offres pour la 4e licence mobile lancé cet été

mardi 12 mai 2009 12h02
 

PARIS (Reuters) - L'appel d'offres pour la quatrième licence de téléphonie mobile en France devrait être lancé avant la fin de l'été, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel.

Selon le gouvernement, l'arrivée d'un quatrième opérateur aux côtés d'Orange, SFR (groupe Vivendi) et Bouygues Telecom accroîtrait la concurrence.

Le Conseil d'Etat a validé le prix de 206 millions d'euros pour le lot de cinq mégahertz réservé à un nouvel entrant - soit un tiers des fréquences 3G disponibles - contre 619 millions payés en 2001 par France Télécom et SFR et en 2002 par Bouygues Telecom.

Une commission, qui doit déterminer si ce montant est conforme aux intérêts de l'Etat, "va se prononcer d'ici quelques semaines, ça va durer environ un mois", a dit Luc Chatel.

"La réponse sur le montant devrait avoir lieu avant l'été, ça veut dire que d'ici la fin de l'été, l'appel d'offres devrait être lancé", a ajouté sur RMC le porte-parole du gouvernement, également secrétaire d'Etat à l'Industrie.

Le quatrième opérateur "ne sera pas désigné avant la fin de l'année", a-t-il toutefois précisé, car des délais sont nécessaires pour répondre aux offres.

La date limite de dépôt des candidatures pour le lot réservé au nouvel entrant était prévue pour le 30 juin, mais le décret en ce sens n'a pas été encore été publié.

Iliad, maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, paraît favori après avoir été l'unique candidat au premier appel d'offres en 2007, qui n'avait pas abouti. Mais le câblo-opérateur Numericable et l'opérateur mobile sans réseau (MVNO) Virgin Mobile pourraient eux aussi proposer une candidature commune, selon des informations de presse.

L'Arcep devrait également lancer dans un deuxième temps un appel d'offres pour les deux autres lots de fréquences - d'un total de dix mégahertz -, susceptibles d'intéresser les opérateurs historiques.

Jean-Baptiste Vey et Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse

 
<p>Maxime Lombardini, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Iliad. La maison m&egrave;re du fournisseur d'acc&egrave;s &agrave; internet Free para&icirc;t favori pour l'obtention de la quatri&egrave;me licence de t&eacute;l&eacute;phonie mobile dont l'appel d'offres devrait &ecirc;tre lanc&eacute; avant la fin de l'&eacute;t&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>