Christine Albanel suspend un collaborateur dans l'affaire TF1

lundi 11 mai 2009 08h11
 

PARIS (Reuters) - La ministre de la Culture, Christine Albanel, a suspendu pour un mois un collaborateur de son cabinet auquel elle reproche d'avoir provoqué le licenciement d'un cadre de TF1 en transmettant à la chaîne un courriel.

Dans ce mail, Jérôme Bourreau-Guggenheim faisait connaître à titre privé à la députée UMP Françoise de Panafieu son hostilité au projet de loi réprimant le téléchargement illégal sur internet, actuellement examiné à l'Assemblée.

Une enquête interne au ministère de la Culture a confirmé qu'un collaborateur du ministère avait bien transféré fin février à TF1 ce courriel, que lui avait fait parvenir Françoise de Panafieu.

La ministre qualifie la démarche de son collaborateur - qu'elle ne nomme pas - "d'erreur regrettable" dans Libération de lundi.

"(Christine Albanel) a refusé la démission que lui avait remise ce collaborateur et a décidé de le suspendre immédiatement de ses fonctions présentes pendant une durée d'un mois", déclare le cabinet de la ministre dans Libération.

Cette affaire met en lumière, pour l'opposition de gauche et le centre, la proximité de TF1 avec l'Elysée et l'UMP. Le propriétaire de TF1, le groupe Bouygues, est dirigé par Martin Bouygues, témoin de Nicolas Sarkozy à son deuxième mariage et parrain de son plus jeune fils, Louis.

La chaîne justifie le licenciement de Jérôme Bourreau-Guggenheim par le fait que son opposition au projet de loi gouvernemental contredirait la position officielle de TF1 sur le sujet du téléchargement illégal.

Le cadre licencié, responsable de l'innovation internet de la chaîne privée, conteste que TF1 ait pris cette position et souligne que de toutes manières, il est en droit de penser ce qu'il veut de ce projet et de le faire savoir à titre privé à un député. Il va contester son licenciement en justice et saisir la Haute autorité pour la lutte contre les discriminations (Halde).

Thierry Lévêque, édité par Henri-Pierre André

 
<p>La ministre de la Culture, Christine Albanel, a suspendu pour un mois un collaborateur de son cabinet auquel elle reproche d'avoir provoqu&eacute; le licenciement d'un cadre de TF1 en transmettant &agrave; la cha&icirc;ne un courriel. /Photo d'archives/REUTERS</p>