Recul de 42% du bénéfice de Nintendo au 4e trimestre

jeudi 7 mai 2009 11h00
 

TOKYO (Reuters) - Nintendo fait état d'une baisse de 42% de son bénéfice d'exploitation trimestriel, la vigueur du yen ayant éclipsé de solides ventes de jeux électroniques et le japonais prévoit un recul de 11,8%, plus fort qu'attendu, de son résultat pour l'exercice en cours.

Le titre Nintendo a cédé 0,11% à 26.600 yens jeudi à la Bourse de Tokyo, où l'indice Nikkei a pris 4,55%.

Nintendo table sur un bénéfice opérationnel ramené à 490 milliards de yens (3,7 milliards d'euros) pour l'exercice en cours, clos le 31 mars 2010, inférieur au consensus de 517,4 milliards de yens des 25 analystes interrogés par Thomson Reuters.

Il s'agirait de la première baisse annuelle du bénéfice d'exploitation de Nintendo en quatre ans.

Le bénéfice net annuel devrait lui progresser de 7,5% pour inscrire un record de 300 milliards de yens, mais ce montant est inférieur au consensus des estimations d'analystes, qui le donne à 325,7 milliards.

Le groupe s'attend à une diminution de 4% en volume des ventes annuelles de sa console de jeu portable DS, leur premier recul depuis le lancement de ce produit phare en 2004. Les ventes de la console Wii devraient elles rester stables, selon le japonais.

Les ventes de la concurrente PlayStation 3 de Sony ont dépassé celles de la Wii au Japon en mars et en avril, ce qui incite certains observateurs à redoute que la croissance de Nintendo marque un début de ralentissement.

Le bénéfice opérationnel de Nintendo ressort pour le trimestre janvier-mars à 53,93 milliards de yens, contre 93,18 milliards un an auparavant. Le chiffre d'affaires a baissé de 15% à 302,27 milliards de yens.

Sur l'ensemble de l'exercice clos le 31 mars, le groupe a dégagé un bénéfice d'exploitation record de 555,26 milliards de yens, en hausse de 14%.

Kiyoshi Takenaka, version française Stanislas Dembinski

 
<p>Nintendo fait &eacute;tat d'une baisse de 42% de son b&eacute;n&eacute;fice d'exploitation trimestriel, la vigueur du yen ayant &eacute;clips&eacute; de solides ventes de jeux &eacute;lectroniques et le japonais pr&eacute;voit un recul de 11,8%, plus fort qu'attendu, de son r&eacute;sultat pour l'exercice en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato</p>