La perte trimestrielle d'Infineon se creuse, prévisions mitigées

jeudi 30 avril 2009 09h17
 

COLOGNE (Reuters) - Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon table sur une amélioration notable de son résultat opérationnel au troisième trimestre de son exercice et sur une hausse d'environ 10% de son chiffre d'affaires au regard du trimestre précédent.

Son chiffre d'affaires annuel devrait cependant lui reculer de 20%.

Infineon a fait état jeudi d'un creusement de sa perte opérationnelle au deuxième trimestre de son exercice, clos le 31 mars, à 110 millions d'euros, contre une perte de 102 millions sur le trimestre précédent.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a reculé, à 747 millions d'euros, contre 830 millions sur la période octobre-décembre.

La perte opérationnelle trimestrielle est inférieure à celle de 140 millions d'euros attendue en moyenne par les analystes interrogés par Reuters, alors que le CA est conforme aux attentes.

Le groupe de Munich avait tablé en février sur une baisse d'environ 10% de son CA au regard du premier trimestre de l'exercice.

Infineon souffre de la chute du marché automobile mondial, de réductions de stocks dans la filière électronique et de son exposition à sa filiale de mémoires Qimonda, actuellement en dépôt de bilan et en quête d'un investisseur pour assurer sa survie.

Les ventes d'ordinateurs personnels et de téléphones portables, des produits clés pour Infineon, devraient reculer respectivement de 12% et 10% cette année.

Infineon est notamment en concurrence avec le groupe néerlandais non coté NXP, ainsi qu'avec l'américain Texas Instruments et l'européen STMicroelectronics.

L'action Infineon gagnait 4,74% en début de séance à la Bourse de Francfort. Le titre a été, intégré à l'indice boursier allemand des valeurs technologiques TecDax après sa sortie de l'indice allemand de référence DAX en mars. Il a chuté de 70% depuis un an, alors que STM a reculé deux fois moins en Bourse sur cette période.

Nicola Leske et Marilyn Gerlach, version française Stanislas Dembinski

 
<p>Infineon fait &eacute;tat jeudi d'un creusement de sa perte op&eacute;rationnelle au deuxi&egrave;me trimestre de son exercice, clos le 31 mars, &agrave; 110 millions d'euros, contre une perte de 102 millions sur le trimestre pr&eacute;c&eacute;dent. /Photo d'archives/REUTERS/Alexandra Winkler</p>