Capgemini attend une décroissance organique de 2% en 2009

jeudi 30 avril 2009 15h50
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Capgemini annonce anticiper une décroissance organique de 2% de son chiffre d'affaires en 2009, après un recul limité à 0,3% au premier trimestre, tandis que son solide carnet de commandes a rassuré le marché.

Le premier groupe de services informatiques européen a précisé qu'il espérait toujours réaliser une marge opérationnelle supérieure à 6,5% - contre 7,6% au premier semestre 2008, sans fournir d'estimation sur l'année.

L'action s'adjuge 5,28% à 28,53 euros vers 15h15, surperformant largement l'indice paneuropéen des technologiques en hausse de 0,2% à la même heure.

"Le chiffre d'affaires du premier trimestre confirme la capacité de résistance du groupe", souligne CM-CIC dans une note. "Les prises de commandes sont bonnes (...), ce qui est de bon augure pour les prochains trimestres".

La prévision de décroissance organique de 2% au second semestre, formulée à la faveur d'une "meilleure visibilité" sur le troisième trimestre, constitue l'hypothèse centrale d'une fourchette comprise entre -0,5% et -3,5%, a précisé le directeur général Paul Hermelin lors d'une conférence téléphonique.

"Le groupe est mobilisé et il résiste bien", a-t-il ensuite déclaré lors de l'assemblée générale annuelle. "Vous pouvez compter sur nos efforts pour qu'il sorte de cette crise comme un vainqueur".

Capgemini a réalisé un chiffre d'affaires de 2.205 millions au premier trimestre, à comparer à un consensus de 2.183 millions cité par plusieurs analystes. Il progresse de 0,9%, mais baisse de 0,3% à taux de change et périmètre constants.

Le groupe anglo-néerlandais Logica a de son côté annoncé jeudi anticiper une légère baisse de son chiffre d'affaires au premier semestre et ne pas s'attendre à une amélioration du marché en 2009.   Suite...

 
<p>Paul Hermelin, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Capgemini. Le premier groupe de services informatiques europ&eacute;en anticipe une d&eacute;croissance organique de 2% de son chiffre d'affaires en 2009, apr&egrave;s un recul limit&eacute; &agrave; 0,3% de son activit&eacute; au premier trimestre, et confirme ses objectifs semestriels. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon</p>