Gemalto maintient son objectif de marge

jeudi 30 avril 2009 07h56
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Gemalto annonce maintenir son objectif de marge pour 2009 après une baisse de 8% du chiffre d'affaires au premier trimestre, conforme aux attentes du spécialiste de la sécurité numérique.

Gemalto, qui fabrique des cartes à puce et des passeports électroniques et propose des solutions de protection de l'identité sur internet, a indiqué que l'environnement économique actuel, s'il limite la visibilité à court terme, ne remettait pas en cause ses objectifs à moyen et long termes.

Celui d'une marge d'exploitation ajustée supérieure à 10% en 2009 demeure ainsi inchangé.

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe est ressorti à 367 millions d'euros, contre 388 millions un an plus tôt.

"Le chiffre d'affaires de ce premier trimestre, bien qu'en repli par rapport à celui du premier trimestre 2008, est conforme à notre anticipation d'un retour à la saisonnalité traditionnelle", a commenté le directeur général du groupe Olivier Piou dans le communiqué de résultats.

"La saisonnalité du marché en 2009 s'annonce conforme au modèle historique habituel", a-t-il ajouté.

Dans la branche téléphonie mobile, principale contributrice au chiffre d'affaires du groupe, le C.A. a chuté de 19% à changes constants, une baisse que Gemalto explique notamment par un comparatif défavorable avec un premier trimestre 2008 "particulièrement fort" sur ce segment.

Le prix moyen de vente des cartes SIM a diminué de 17% sur un an. En revanche, le chiffre d'affaires des activités logiciels et services de téléphonie mobile a augmenté de 16%, tiré par l'Asie et l'Amérique et le succès croissant que cette activité rencontre auprès des opérateurs.

Dans les transactions sécurisées, le chiffre d'affaires est resté stable (+1%) tandis que sur le segment sécurité, le CA s'est inscrit une nouvelle fois en forte hausse, cette fois de 26%, grâce à l'accroissement des programmes gouvernementaux, aux livraisons régulières de passeports électroniques et à la multiplication des programmes de cartes nationales d'identité électronique.

Edité par Jacques Poznanski

 
<p>Gemalto, fabricant de cartes &agrave; puce et de passeports &eacute;lectroniques, maintient son objectif de marge pour 2009 apr&egrave;s une baisse de 8% du chiffre d'affaires au premier trimestre, conforme aux attentes du sp&eacute;cialiste de la s&eacute;curit&eacute; num&eacute;rique. /Photo d'archives/REUTERS</p>