Le bénéfice de Microsoft en baisse, Windows 7 dans les temps

vendredi 24 avril 2009 07h44
 

SEATTLE (Reuters) - Microsoft a fait état jeudi d'une forte baisse de son bénéfice trimestriel mais son action a monté car les investisseurs saluent les mesures suivies de réduction des coûts et le fait que le lancement de Windows 7 soit toujours dans les temps.

Le numéro un mondial des logiciels, qui a retiré ses projections économiques en janvier en raison d'un contexte économique incertain, a dit que la faiblesse de ses marchés persisterait au moins jusqu'au prochain trimestre.

Les comptes de Microsoft, publiés après les solides résultats d'Apple et d'autres poids lourds de la high tech cette semaine, font dans l'ensemble plaisir aux analystes, dont certains attendaient bien pire.

"C'est bien de voir qu'ils contrôlent leurs coûts parce que cela reste dans leur sphère de contrôle. En revanche, ils ne peuvent pas faire grand chose pour la demande", constate Kim Caughey (Pitt Capital Group).

"Ils ont un bon cycle de renouvellement des produits qui s'amorce et qui devrait leur permettre de préserver leur part de marché", ajoute-t-elle, faisant référence au système d'exploitation Windows 7.

Microsoft table sur 26,7 à 26,9 milliards de dollars de charges d'exploitation sur l'exercice fiscal en cours, qui sera clos le 30 juin. Trois mois auparavant, il anticipait 27,4 milliards de dollars.

Le groupe de Redmond avait annoncé en janvier qu'il supprimerait sur une période de 18 mois 5.000 emplois, soit un peu plus de 5% de ses effectifs qui représentent 96.000 salariés. Il compte ainsi économiser 1,5 milliard de dollars par an et a procédé à la suppression immédiate de 1.400 emplois.

Microsoft, qui a lancé la version beta de Windows 7 ce trimestre, a dit qu'il était bien parti pour le commercialiser durant l'exercice fiscal 2010, donc avant juillet de l'an prochain.

La plupart des experts du secteur l'attendent bien avant, Microsoft voulant rapidement mettre hors circuit Vista, l'impopulaire prédécesseur.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Microsoft, Steve Ballmer. Le chiffre d'affaires du g&eacute;ant des logiciels a baiss&eacute; de 6% au troisi&egrave;me trimestre &agrave; 13,65 milliards de dollars. /Photo prise le 23 avril 2009/REUTERS/Kacper Pempel</p>