Bénéfice conforme pour Yahoo, qui va réduire ses effectifs de 5%

mercredi 22 avril 2009 10h29
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Yahoo annonce qu'il va supprimer 5% de ses effectifs mondiaux et fait état d'un bénéfice trimestriel conforme aux attentes de Wall Street, faisant grimper son titre en après-Bourse.

Le groupe internet californien a précisé que les conditions économiques restaient difficiles, alors que les revenus de sites internet de Yahoo Websites, tirés à la fois des bandeaux publicitaires et des recherches sur internet, ont reculé au premier trimestre.

Mais le déclin des revenus a été compensé par un meilleur contrôle des coûts, alors que la nouvelle directrice générale du groupe, Carol Bartz, s'efforce d'en améliorer la situation.

"Les gens regardaient vraiment la structure de bénéfice de l'activité et si les choses ne s'écroulaient pas", estime Jason Avilio, analyste chez Kaufman Brothers.

Yahoo avait déjà annoncé en octobre dernier qu'il allait réduire ses effectifs d'environ 10%, soit de 1.600 postes. Le groupe employait autour de 13.600 personnes fin 2008 et avait déclaré qu'il allait provisionner des charges liées à une nouvelle série de suppressions d'emplois au deuxième trimestre.

Le groupe écrit aussi dans un mémo interne destiné mardi à ses employés qu'il prévoit une fermeture obligatoire de ses activités durant les vacances de fin d'année, du 25 décembre 2009 au 1er janvier 2010.

Yahoo a précisé que son cash flow opérationnel, en excluant certains éléments exceptionnels, était de 409 millions de dollars au premier trimestre, dans le haut de la fourchette de sa prévision de 365-415 millions fournie en janvier.

Le titre Yahoo s'est adjugé 54 cents à 14,92 dollars mardi en après-Bourse sur le marché Nasdaq. Le titre gagne ainsi environ 9% au regard de sa clôture de lundi, à 13,66 dollars.

Ces résultats interviennent sur fonds de spéculations croissantes autour d'une reprise des discussions de Yahoo avec le géant américain des logiciels Microsoft concernant un partenariat dans les recherches sur internet, après l'échec l'année dernière d'un projet de fusion entre les deux groupes.   Suite...

 
<p>Ayant enregistr&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice trimestriel conforme aux attentes de Wall Street, Yahoo annonce qu'il va supprimer 5% de ses effectifs, une r&eacute;duction de personnel qui n'a rien &agrave; voir avec la situation de l'&eacute;conomie, assure Carol Bartz, la nouvelle directrice ex&eacute;cutive du g&eacute;ant d'internet. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>