Deutsche Telekom réduit fortement ses prévisions

mardi 21 avril 2009 19h32
 

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Telekom annonce une sensible révision de ses prévisions de bénéfice pour cette année en mettant en avant les effets de la récession et une forte concurrence.

Le fort tassement des résultats en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, ainsi que la baisse du zloty polonais et de la livre britannique aboutiront à une baisse de 2 à 4% de l'excédent brut d'exploitation (EBE ou Ebitda) par rapport aux 19,5 milliards d'euros dégagés en 2008.

Le premier opérateur télécoms européen anticipe également un cash flow libre de quelque 6,4 milliards d'euros cette année, objectif qu'il se propose d'atteindre en gelant un milliard d'euros d'investissements productifs.

Il avait, en février, au contraire relevé ses projections, prévoyant un EBE stable et un cash flow libre de l'ordre de sept milliards d'euros, correspondant au meilleur des prévisions préliminaires qu'il avait auparavant livrés en novembre.

"Compte tenu du fait que Deutsche Telekom réalise la moitié de son chiffre d'affaires global en dehors de la zone euro, l'impact négatif des fluctuations de change pourrait même être pire", estime Marcus Pratsch, analyste chez DZ Bank. "D'autres risques résultent d'une contraction de l'activité plus rapide que prévu aux USA et d'une concurrence agressive dans les adjudications de fréquences à venir bientôt".

L'action Deutsche Telekom a perdu jusqu'à 11% en séance pour finir en recul de 7,2% à 9,01 euros, la plus forte perte du Dax et du secteur des télécoms européen. L'indice DJ Stoxx des télécoms a perdu 1,8%.

Les télécommunications, secteur similaire aux services aux collectivités en ce que la demande est habituellement peu affectée par les retournements de conjoncture, montre néanmoins les premiers signes d'une dégradation de la conjoncture due à la crise économique.

L'EBE du premier trimestre de Deutsche Telekom a augmenté de 3% environ à 4,8 milliards d'euros, précise Telekom dans un communiqué.

Michael Shields, version française Wilfrid Exbrayat

 
<p>Deutsche Telekom annonce une sensible r&eacute;vision de ses pr&eacute;visions de b&eacute;n&eacute;fice pour cette ann&eacute;e en mettant en avant les effets de la r&eacute;cession et une forte concurrence. /Photo prise le 27 f&eacute;vrier 2009/REUTERS/Ina Fassbender</p>