IBM ne serait plus intéressé par Sun Microsystems

jeudi 16 avril 2009 22h54
 

NEW YORK (Reuters) - IBM n'est plus intéressé par l'achat de Sun Microsystems, rapporte la chaîne CNBC, mais beaucoup d'investisseurs semblent croire qu'une transaction reste possible.

Citant des sources proches de Sun, CNBC observe que le constructeur de serveurs haut de gamme a contacté International Business Machines cette semaine pour lui demander de reprendre les négociations, laissant entendre que Sun serai accommodant quant au prix. Mais IBM n'est plus intéressé, ajoute CNBC, qui cite là des sources proches d'IBM.

IBM et Sun se sont abstenus de tout commentaire.

IBM a retiré une offre de sept milliards de dollars sur Sun ce mois-ci, Sun la jugeant trop basse, selon des sources proches du dossier.

Avi Cohen, d'Avian Securities, pense que les deux entreprises reprendront langue. "Si la transaction était pertinente il y a deux semaines, elle l'est certainement encore aujourd'hui", dit-il. "Si une réelle volonté existe, et selon moi c'est le cas, si le dossier se tient, et là encore c'est certainement le cas je pense, les discussions reprendront".

Selon CNBC, les contacts qu'a IBM auprès du département de la Justice US, de la Securities and Exchange Commission et de l'Union européenne lui ont tous dit que l'opération ferait sans doute l'objet d'une enquête antitrust susceptible de durer de six à neuf mois.

CNBC ajoute qu'IBM a pris sa décision après avoir examiné les contrats structurés de Sun, ainsi que certains amendements aux clauses de contrôle qui auraient rendu l'acquisition onéreuse.

Les analystes pensent qu'une entente serait primordiale pour la survie de Sun à long terme, car l'entreprise perd des parts de marché au profit d'IBM et de Hewlett-Packard. Ils estiment que Sun publiera un troisième trimestre déficitaire d'affilée, hors exceptionnels.

Selon des banquiers, Sun, à son zénith durant les années 90 mais qui ne s'est jamais vraiment remis de l'éclatement de la bulle internet au début des années 2000, recherche un acheteur depuis plusieurs mois.

Wilfrid Exbrayat

 
<p>Selon la cha&icirc;ne de t&eacute;l&eacute;vision CNBC, Sun Microsystems a approch&eacute; une nouvelle fois IBM afin de reprendre leurs n&eacute;gociations en vue d'une fusion, mais IBM a r&eacute;pondu non. /Photo prise le 18 mars 2009/REUTERS/Robert Galbraith</p>