LG Display annonce une perte trimestrielle, prévoit une reprise

jeudi 16 avril 2009 10h35
 

SEOUL (Reuters) - Le Sud-Coréen LG Display annonce des pertes pour le deuxième trimestre consécutif en raison du faible prix des écrans à cristaux liquides (LCD) mais prévoit une reprise prochaine sous l'effet de leur remontée.

LG Display a annoncé une perte opérationnelle de 412 milliards de wons (240 millions d'euros) pour janvier-mars, légèrement plus que ce que prévoyaient les analystes interrogés par Reuters (399 milliards de wons de pertes, soit 230 millions d'euros).

La perte nette est en revanche légèrement moindre que prévu, à 255 milliards de wons (146 millions d'euros). Les ventes sur cette période s'élèvent à 3.670 milliards de wons (2,1 milliards d'euros).

"Le premier trimestre peut être considéré comme le plus bas pour LG Display, la reprise arrive plus vite que prévu", a déclaré Lim Seung-beom, analyste chez Hanwha Securities.

Le secteur des écrans LCD a souffert de la chute des prix des écrans plats utilisant cette technologie. De nombreuses entreprises ont été contraintes de réduire leur production lors du second semestre 2008.

L'espoir d'une reprise au second semestre 2009 grandit toutefois, les prix bas ayant relancé la demande en téléviseurs LCD. Les analystes soulignent cependant que la capacité de production reste excédentaire.

LG Display, numéro deux mondial du secteur après Samsung Electronics, estime que le prix moyen de ses écrans plats va augmenter "graduellement" dans le trimestre en cours et que ses exportations croîtront de 25% à 30% durant la même période.

Entre le quatrième trimestre 2008 et le premier trimestre 2009, le prix moyen des écrans plats a diminué de 13%.

LG Display a indiqué que le taux d'utilisation de ses usines s'était amélioré de 80% à 93% entre ces deux mêmes périodes.

Rhee So-eui, version française Gregory Schwartz

 
<p>Le Sud-Cor&eacute;en LG Display annonce des pertes pour le deuxi&egrave;me trimestre cons&eacute;cutif en raison du faible prix des &eacute;crans &agrave; cristaux liquides (LCD) mais pr&eacute;voit une reprise prochaine sous l'effet de leur remont&eacute;e. /Photo d'archives/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>