ASML, en perte au 1er trimestre, voit des signes de reprise

mercredi 15 avril 2009 09h53
 

par Harro ten Wolde

AMSTERDAM (Reuters) - Le néerlandais ASML a vu sa dette se creuser et ses ventes reculer à un rythme sans précédent au premier trimestre mais il fait état de signes de reprise sur son marché de l'équipement des semi-conducteurs.

Le numéro un mondial des machines à lithographier pour semi-conducteurs a publié une perte nette de 117 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année, après un résultat négatif de 88 millions d'euros au quatrième trimestre.

Son chiffre d'affaires a chuté de 63% par rapport au trimestre précédent à 184 millions d'euros alors que les 13 économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 189 millions d'euros, leurs estimations variant de 184 à 200 millions d'euros.

"L'ampleur de la perte de chiffre d'affaires sur un seul trimestre est sans précédent, nous n'avions jamais vu cela auparavant", a constaté le directeur financier d'ASML, Peter Wennink, sur le site internet du groupe.

Il a toutefois souligné qu'il voyait des signes de reprise des achats dans le secteur des technologies.

REPRISE EN VUE

"Ce que nous voyons aujourd'hui - et nous l'avions anticipé - c'est que les clients doivent s'engager avec nous sur des technologies de pointe parce que cela les aide à réduire leurs coûts. Ils peuvent attendre un peu mais (...) ils sont obligés de revenir. Et ce que nous voyons, ce sont les premiers signes d'une transition technologique en train de se produire", a-t-il expliqué.

ASML a notamment pour client Intel, qui a publié mardi soir des résultats moins mauvais que prévu et a estimé que le pire était passé pour le marché du PC. En début de matinée, l'action ASML gagnait 3,8% à 15,15 euros.   Suite...