France Télécom ne fera pas de nouvelle offre sur l'égyptien ECMS

mardi 7 avril 2009 19h35
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - France Télécom n'a pas l'intention d'améliorer son offre sur 49% de l'opérateur mobile égyptien ECMS après le rejet de celle-ci par l'autorité égyptienne des marchés, déclare Jean-Yves Larrouturou, directeur général adjoint de France Télécom chargé du développement international.

L'opérateur français a proposé 200 livres égyptiennes par action ECMS, soit une prime d'un tiers comparé au cours de clôture de dimanche soir, pour un montant total évalué à 1,3 milliard d'euros, afin de prendre le contrôle intégral du premier opérateur mobile égyptien.

France Télécom va déjà détenir 100% du capital de la holding Mobinil, maison-mère d'ECMS, après une décision de cour d'arbitrage de la chambre de commerce internationale, qui oblige son Orascom Telecom à lui vendre ses 28,75% pour quelque 530 millions d'euros.

La holding Mobinil possède 51% d'ECMS, opérateur mobile coté dont les services sont commercialisés sous la marque MobiNil. Orascom Telecom détient directement 20% d'ECMS, le flottant étant de 29%.

"Nous n'avons pas l'intention de proposer une autre offre", a expliqué Jean-Yves Larrouturou lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters. "Je suis toujours prêt à discuter mais je n'ai pas de seconde offre quelque part".

Orascom Telecom, propriété du milliardaire égyptien Naguib Sawiris, a estimé de son côté dimanche la cession de ses propres actions ECMS à 273,26 livres égyptiennes, soit un gain potentiel de 1,7 milliard de dollars (1,26 milliard d'euros).

"Ce prix n'existe pas tout simplement", a rétorqué Jean-Yves Larouturu. "Il y a un montant de transaction fixé par le tribunal arbitral pour le transfert des actions dans la holding Mobinil (à 441.658 livres l'action) et le prix de notre offre volontaire à 200 livres par action. Tout le reste, ce sont des élaborations".

L'action ECMS s'est adjugée 20% à 180,03 livres mardi après l'annonce du rejet de l'offre de France Télécom, tandis qu'Orascom a pris 3,96%. France Télécom a gagné 0,95% à 17,01 euros.   Suite...

 
<p>Le P-DG de France T&eacute;l&eacute;com, Didier Lombard. Le groupe fran&ccedil;ais n'a pas l'intention d'am&eacute;liorer son offre lanc&eacute;e lundi sur ECMS apr&egrave;s le rejet de celle-ci par l'autorit&eacute; &eacute;gyptienne des march&eacute;s. /Photo prise le 4 mars 2009/REUTERS/Charles Platiau</p>