Le robot qui raisonne et fait des découvertes a été mis au point

jeudi 2 avril 2009 22h00
 

LONDRES (Reuters) - Deux équipes de scientifiques ont annoncé jeudi avoir mis au point des robots en mesure de raisonner, de formuler des théories et de faire eux-mêmes des découvertes scientifiques, ce qui marque une progression importante dans le domaine de l'intelligence artificielle.

A l'université d'Aberystwyth, au Pays de Galles, Ross King et ses collègues ont créé un robot, baptisé Adam, qui peut non seulement mener à bien des expériences scientifiques mais aussi en interpréter les résultats et prévoir quelle doit être l'expérience suivante.

Il s'agit en tout cas du premier exemple d'une machine qui a effectué une découverte scientifique indépendante - en l'occurrence, de nouveaux faits sur le génome de la levure.

"Par lui-même, il peut formuler des hypothèses et réaliser ensuite les expériences, et nous avons vérifié, les résultats sont exacts", a déclaré King dans une interview.

"Des gens travaillaient là-dessus depuis les années 1960. Lorsque nous avons commencé à envoyer des robots sur Mars, ils ont vraiment rêvé que les robots puissent effectuer leurs propres expériences sur Mars. Au bout de 40 à 50 ans, nous avons la faculté de le faire", ajoute le scientifique.

Le prochain robot de King et de son équipe, qui s'appellera Eve, aura une "puissance cérébrale" bien plus grande et aura pour mission d'effectuer des recherches sur de nouveaux médicaments.

King espère que l'application de l'intelligence artificielle au processus de recherche de dizaines de milliers de composants de nouveaux médicaments potentiels permettra de trouver des traitements pour des maladies tropicales négligées, comme le paludisme.

King a publié les conclusions de ses recherches dans la revue Science.

Ben Hirschler, version française Eric Faye