Résultats et prévisions conformes aux attentes pour Adobe

mercredi 18 mars 2009 09h50
 

BOSTON (Reuters) - Le concepteur de logiciels Adobe Systems prévoit un recul de son bénéfice trimestriel conforme aux prévisions des analystes, invoquant une baisse de son chiffre d'affaires dû à un contexte économique difficile.

Le concepteur des logiciels Photoshop et Acrobat, dont les ventes ont souffert dernièrement parce que les professionnels hésitent à acheter les mises à jour commercialisées l'année dernière, a également publié mardi des résultats du premier trimestre conformes aux chiffres préliminaires communiqués au début du mois.

Il y a deux semaines, Adobe avait prévenu des investisseurs que son chiffre d'affaires au premier trimestre serait inférieur aux objectifs fixés en décembre. Il a en revanche publié un bénéfice conforme à ses projections après avoir supprimé des emplois et réduit ses coûts.

Adobe a fait état d'un bénéfice de 45 cents par action, hors éléments exceptionnels, conforme à sa projection d'un résultat compris entre 44 et 45 cents.

Son chiffre d'affaires pour la période close le 27 février a reculé de 12% sur un an à 786 millions de dollars (604 millions d'euros), en ligne avec sa dernière prévision comprise entre 783 et 786 millions.

Son bénéfice net au premier trimestre est ressorti à 156 millions, soit 30 cents par action, contre 219 millions, ou 38 cents par action, un an plus tôt.

Adobe prévoit pour le deuxième trimestre clos le 29 mai un bénéfice hors éléments exceptionnels compris entre 31 et 38 cents par action et un chiffre d'affaires allant de 675 millions à 725 millions.

Shantanu Narayen, le directeur général du groupe qui a annoncé la suppression de 600 emplois, soit 8% des effectifs, a déclaré qu'il se montrerait impitoyable pour réduire les dépenses non-essentielles. Il a précisé qu'il ne prévoyait pas dans l'immédiat de suppressions d'emplois supplémentaires "si le chiffre d'affaires continue à se maintenir à ce niveau".

L'action de l'entreprise basée à San Jose en Californie est montée jusqu'à 19,23 dollars après la clôture de Wall Street après avoir fini en hausse de 68 cents à 19,13 dollars.

Jim Finkle, version française Gwénaelle Barzic

 
<p>Shantanu Narayen, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Adobe Systems. Invoquant une baisse de son chiffre d'affaires d&ucirc; &agrave; un contexte &eacute;conomique difficile, le concepteur de logiciels pr&eacute;voit un recul de son b&eacute;n&eacute;fice trimestriel conforme aux pr&eacute;visions des analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid</p>