17 mars 2009 / 09:19 / il y a 9 ans

Nokia compte supprimer 1.700 postes dans le monde

<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Nokia, Olli-Pekka Kallasvuo confirme vouloir r&eacute;organiser ses op&eacute;rations dans plusieurs domaines, ce qui affectera 1.700 postes dans le monde./Photo prise le 17 f&eacute;vrier 2009REUTERS/Gustau Nacarino</p>

par Tarmo Virki

HELSINKI (Reuters) - Nokia annonce son intention de supprimer 1.700 emplois dans le monde dans le cadre de son plan de réduction des coûts.

En janvier, pour faire face à la chute de la demande, le fabricant de téléphones mobiles avait annoncé vouloir réduire de plus de 700 millions d‘euros les coûts annuels de sa filiale qui produit des combinés.

Plusieurs autres départements, notamment le commercial et l‘après-vente, devront aussi supprimer des postes, indique le groupe finlandais.

Jusqu’à 700 emplois pourraient être supprimés en Finlande.

En Bourse, Nokia perd 1,67% à 8,84 euros à la mi-journée alors que l‘indice DJ Stoxx des technologiques recule de 0,8%.

Le marché mondial des téléphones cellulaires devrait se contacter de 10% cette année, les consommateurs se montrant plus prudents tandis que les vendeurs tentent d‘apurer leurs stocks.

“Le premier trimestre sera en baisse, ensuite cela s‘améliorera un peu”, estime Martti Larjo, analyste chez Nordea. “Certains fournisseurs de composants ont signalé une légère amélioration.”

“Nokia reste à la recherche d’économies en matière de frais d‘exploitation dans tous les domaines et activités du groupe”, lit-on dans le communiqué publié par le groupe.

Le mois dernier, Nokia a annoncé des mesures incitatives pour 1.000 départs volontaires et réduit la production de son usine finlandaise de Saloe, celle qui lui a permis de devenir le numéro un mondial des combinés mobiles en 1998.

Selon les analystes, Nokia devrait annoncer un bénéfice par action de 8 centimes d‘euros au titre du premier trimestre, son plus mauvais score depuis le troisième trimestre 2001, en plein éclatement de la bulle internet et des télécoms.

A l’époque, 94 millions de téléphone avaient été vendus, soit moins que ce que Nokia aura à lui seul vendu ce trimestre.

Mardi, Goldman Sachs a abaissé sa prévision de bénéfice par action sur Nokia pour 2009 et 2010 pour tenir compte de la baisse de la demande mais aussi de l‘impact sur les marges du groupe de la hausse du yen.

Goldman s‘attend à ce que les volumes soient en baisse de 14% cette année pour augmenter de 5% l‘an prochain. Auparavant, l‘intermédiaire prévoyait une baisse de 10% en 2009 et une croissance de 10% en 2010.

Nokia employait 128.000 personnes fin 2008.

Bureau d‘Helsinki, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below