Altran améliore sa marge opérationnelle courante

lundi 16 mars 2009 12h07
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Altran Technologies a annoncé une nette amélioration de sa marge opérationnelle courante en 2008 grâce à des réductions de coûts, mais a dit ne pas s'attendre à une croissance organique de son chiffre d'affaires au premier trimestre, sans s'engager pour l'ensemble de l'année.

Le spécialiste du conseil en hautes technologies, qui a confirmé ses objectifs de marge et de chiffre d'affaires à moyen terme, a également fait d'état d'un taux de turnover des consultants, indicateur très suivi du secteur, "légèrement inférieur à 29-30"% au cours des deux premiers mois de l'année.

L'action s'adjuge 9,7% à 2,08 euros vers 11h40, après un plus haut à 2,20 euros, les analystes notant l'amélioration de la marge opérationnelle supérieure à leurs attentes au second semestre. Le titre reste en baisse de 23% depuis le début de l'année.

Altran, qui compte parmi ses clients Orange, Airbus et Areva, a réalisé en 2008 un résultat opérationnel courant de 127 millions d'euros, en ligne avec les attentes de plusieurs analystes, donnant une amélioration de 1,5 point de la marge à 7,7%. Au second semestre, la marge ressort à 8,3% contre 7,1% au premier.

Le résultat net ressort ainsi à 11,4 millions d'euros, en baisse de 47% par rapport à 2007. Avant dépréciation des écarts d'acquisition, le résultat net ressort en hausse de 7% à 37,9 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 3,7% en 2008 à 1.650,1 millions d'euros, avec un ralentissement à 0,3% au quatrième trimestre.

Lors d'une conférence téléphonique, Yves de Chaisemartin, PDG d'Altran, a confirmé l'"ambition" du groupe de réaliser un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros avec une marge supérieure à 10% en 2012, ainsi que l'objectif intermédiaire prévu pour 2010 (un CA de deux milliards et une marge de 8-10%).

Le groupe, qui n'a pas fourni d'objectif de marge pour 2009, a dit viser une réduction d'environ 15 millions d'euros de ses coûts indirects en 2009, avec un objectif à moyen terme d'atteindre 20% du chiffre d'affaires contre 23,8% en 2008.   Suite...