Les sites communautaires plus populaires que les e-mails

jeudi 12 mars 2009 12h59
 

NEW YORK (Reuters) - Les sites communautaires tels que Facebook ou MySpace et les blogs représentent près de 10% du temps passé sur internet dans le monde, soit davantage, par exemple, que les services de courrier électronique.

Selon une étude publiée par Nielsen Online, les réseaux communautaires arrivent au quatrième rang des sites les plus chronophages, derrière les moteurs de recherche, les sites généralistes et les sites de logiciels.

"Alors que les deux tiers des internautes dans le monde fréquentent déjà des sites communautaires, l'adhésion enthousiaste que suscitent ces derniers et l'augmentation du temps qui leur est consacré ne montrent aucun signe de ralentissement", estime John Burbank, directeur du cabinet d'études spécialisé dans l'internet.

Dans le monde, une minute sur onze passée sur la Toile l'est sur une plate-forme communautaire. Entre décembre 2007 et décembre 2008, le temps passé sur ces sites a bondi de 63% à 45 milliards de minutes.

Les chiffres sont encore plus élevés pour Facebook, la plate-forme la plus populaire dans le monde : sur la même période, ses membres lui ont consacré 20,5 milliards de minutes, soit une envolée de 566%, contre 3,1% l'année précédente.

Selon Nielsen Online, les Brésiliens sont les premiers utilisateurs de réseaux communautaires. Huit internautes brésiliens sur dix sont inscrits sur ce type de sites et 23% de leur temps en ligne leur est dédié.

Même si, avec 108,3 millions de visiteurs uniques, Facebook est la principale plate-forme communautaire au monde, ce statut varie selon les pays.

Ainsi, Facebook domine en France, en Espagne, en Suisse, en Italie, au Royaume-Uni et en Australie, mais les Américains lui préfèrent Myspace, les Japonais, le site nippon Mixi, et les Brésiliens plébiscitent Orkut, propriété de Google.

Et si, initialement, l'audience de ces sites était très jeune, la moyenne d'âge ne cesse d'augmenter, montre l'étude. La catégorie des 34-49 ans est celle dont les inscriptions sur Facebook augmentent le plus ; le site américain a accueilli deux fois plus d'utilisateurs âgés entre 50 et 64 ans qu'il n'en avait de moins de 18 ans.

Rebekah Kebede, version française Jean Décotte

 
<p>Les sites communautaires tels que Facebook ou MySpace et les blogs repr&eacute;sentent pr&egrave;s de 10% du temps pass&eacute; sur internet dans le monde, soit davantage, par exemple, que les services de courrier &eacute;lectronique. /Photo d'archives/REUTERS</p>