Vodafone va lancer un service musical sans verrous numériques

mercredi 11 mars 2009 20h48
 

LONDRES (Reuters) - Vodafone va lancer un service de téléchargement musical dépourvu de verrous numériques et pouvant potentiellement fonctionner avec n'importe quel baladeur du marché.

Selon le premier opérateur mondial de téléphonie mobile par le chiffre d'affaires, des accords ont été signés avec les maisons de disques Universal Music Group, Sony Music Entertainment et EMI Music pour offrir aux utilisateurs des titres de musique débarrassés des DRM (Digital rights management, ou système de gestion des droits numériques).

Cet accord intervient au moment où les groupes de téléphonie cherchent à se diversifier en proposant de nouveaux services destinés à accroitre la fidélisation de leurs utilisateurs, alors que l'industrie musicale de son côté est confrontée à une baisse de revenus liée au piratage sur internet.

Selon une nouvelle étude menée par TheView, pour la première fois le déclin des ventes physiques de CD a été compensé par les ventes de musique numérique sur le téléphone mobile en Asie du Sud-Est.

Vodafone a précisé que plus d'un million de titres seraient disponibles au téléchargement, avec des artistes comme Coldplay, Duffy et Lily Allen. Le prix de chaque morceau dépendra des marchés.

L'opérateur télécoms britannique, qui est encore en discussion avec la maison de disques Warner Music Group, a expliqué que les morceaux proposés au téléchargement seraient écoutables aussi bien sur un téléphone mobile que sur un ordinateur ou un baladeur numérique.

L'industrie musicale avait imaginé dans un premier temps les DRM comme une solution face au piratage avant de faire volte-face et d'autoriser des kiosques en ligne tels qu'Amazon.com ou iTunes d'Apple à vendre des morceaux dépourvus de verrous numériques.

Kate Holton, version française Claude Chendjou

 
<p>Vodafone va lancer un service de t&eacute;l&eacute;chargement musical d&eacute;pourvu de verrous num&eacute;riques et pouvant potentiellement fonctionner avec n'importe quel baladeur du march&eacute;. /Photo prise le 8 novembre 2008/REUTERS/Luke MacGregor</p>