Le P-DG Howard Stringer prend la tête de l'électronique de Sony

vendredi 27 février 2009 13h48
 

TOKYO (Reuters) - Sony, qui devrait annoncer une perte record cette année, annonce que son P-DG Howard Stringer prendra le contrôle direct de la branche électronique au centre des problèmes du groupe.

L'Américain remplacera Ryoji Chubachi. Ce dernier, un ingénieur sorti du rang, va en devenir le vice-président.

Les spécialistes soulignent que le groupe n'est plus aussi célèbre en matière de produits et n'a pas réussi à reproduire le succès de son Walkman qui, il y a 30 ans, avait révolutionné la façon d'écouter de la musique.

Sony doit faire face à une rude concurrence dans tous ses grands produits. Il doit affronter l'iPod d'Apple dans ses baladeurs, les consoles de Nintendo dans les jeux vidéos et plusieurs autres groupes dans les téléviseurs à écran plat.

Pour l'exercice clos fin mars, Sony a dit s'attendre à afficher une perte d'exploitation de 260 milliards de yens, en raison de la baisse de la demande et de la hausse du yen. Il a aussi annoncé 16.000 suppressions d'emplois.

"Cette réorganisation a pour but de transformer Sony en une société mondiale plus innovante, plus intégrée et plus souple avec sa direction de nouvelle génération fermement aux commandes", a déclaré le PDG dans un communiqué.

Le numéro trois de Sony Katsumi Ihara, qui, comme Chubachi, est présent au sein du groupe depuis une trentaine d'années, passe chez Sony Financial Holdings, la filiale de bancassurance du groupe.

Dans le cadre de sa réorganisation, Sony prévoit de mettre en place deux nouveaux groupes, l'un qui couvre les jeux vidéos PlayStation et les PC Vaio et un qui regroupera les téléviseurs Bravia, les appareils photo numériques et les caméscopes.

La première sera dirigée par Kazuo Hirai, le patron des jeux vidéos du groupe et la seconde par Hiroshi Yoshioka, le patron de la télévision.

Certains se demandent si Howard Stringer va pouvoir redresser le groupe. En Bourse, l'action a perdu la moitié de sa valeur depuis qu'il a pris la tête de Sony en 2005.

Kiyoshi Takenata et Nathan Wayne, version française Danielle Rouquié

 
<p>Sony annonce que son P-DG Howard Stringer (premier plan) prendra le contr&ocirc;le direct de la branche &eacute;lectronique au centre des probl&egrave;mes du groupe. L'Am&eacute;ricain remplacera Ryoji Chubachi (second plan). Ce dernier, un ing&eacute;nieur sorti du rang, va en devenir le vice-pr&eacute;sident. /Photo prise le 27 f&eacute;vrier 2009/REUTERS/Yuriko Nakao</p>