Fujitsu envisagerait de restructurer ses opérations à l'étranger

mardi 24 février 2009 07h42
 

TOKYO (Reuters) - Fujitsu pourrait réduire sa gamme de produits, réorganiser ses usines et comprimer ses effectifs pour remettre sur pied son activité PC à l'étranger après avoir racheté les parts de Siemens dans une coentreprise commune, a dit un responsable mardi.

Les médias croient savoir que Fujitsu vendra Fujitsu Siemens Computers , sa filiale déficitaire dont il a pris le contrôle total en avril, et le chinois Lenovo pourrait être intéressé.

Mais Tatsuo Tomita, un vice-président senior de Fujitsu, a dit qu'une vente serait une procédure de dernier recours, le groupe d'électronique japonais entendant au préalable restructurer la filiale. Il a également démenti la moindre discussion avec Lenovo.

"Pour l'heure, encore que cela pourrait changer après le 1er avril, nous pensons que les PC sont importants pour le groupe Fujitsu", a-t-il dit à Reuters dans un entretien.

"La marque Fujitsu reste relativement peu connue en dehors du Japon... et nous aimerions que nos produits de grande consommation, PC et téléphones mobiles, que nous entendons dorénavant vendre davantage à l'étranger, soient représentatifs de la société", a-t-il ajouté.

Sachi Izumi, version française Wilfrid Exbrayat