Sword annonce des prises de commandes élevées en janvier

mardi 17 février 2009 16h07
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Sword Group a enregistré des prises de commandes "exceptionnellement élevées" en janvier et est "bien armé" pour faire face à la crise en raison de son positionnement sur un marché de niches, déclare Jacques Mottard, P-DG et fondateur de la société de services en ingénierie informatique.

Sword est très faiblement exposé aux secteurs de la banque et de l'automobile, auxquels il ne propose que des applications très spécifiques, comme le filtrage d'argent sale qui affiche une forte croissance de par les exigences accrues des autorités de régulation, a-t-il souligné lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters.

"Nous avons des prises de commandes exceptionnellement élevées en début d'année liées à notre marché de niches", a-t-il expliqué, faisant état d'une hausse de l'ordre de 20% en janvier sur un an à périmètre constant, hors effet de l'acquisition en 2008 de la société britannique de gestion de relations clients Graham Technology.

Jacques Mottard a précisé que la situation économique l'amenait à n'envisager des acquisitions qu'à partir du second semestre 2009, voire du premier semestre 2010.

"Ceux qui arriveront avec du cash disponible dans un contexte où les sociétés ne seront pas chères seront les rois du pétrole", a-t-il observé.

Jacques Mottard a précisé que sa société, qui compte parmi ses concurrents Alten ou Assystem, affichait une trésorerie nette négative de 89 millions d'euros fin 2008 et disposait de lignes de crédit sécurisées de 125 millions d'euros.

"Notre situation de trésorerie ne va aucunement se détériorer dans l'année qui vient", a-t-il précisé.

CROISSANCE ORGANIQUE DE 5 À 10% EN 2009   Suite...