Les fabricants de mobiles NEC et Panasonic misent sur Linux

lundi 16 février 2009 13h05
 

par Tarmo Virki

BARCELONE (Reuters) - NEC et Panasonic vont dévoiler lundi neuf nouveaux téléphones portables fonctionnant avec le système d'exploitation "open source" LiMo, a annoncé la fondation LiMo, dédiée à Linux sur mobile, au salon Mobile World Congress, qui se tient cette semaine à Barcelone.

L'entrée, ces deux dernières années, de Google et d'Apple sur le marché de la téléphonie mobile a favorisé le développement de plates-formes logicielles pour téléphones portables, fabricants et opérateurs cherchant des solutions alternatives avec des systèmes d'exploitation comme LiMo pour réduire leurs coûts.

Si le Symbian de Nokia domine encore le marché des logiciels pour téléphones portables, il a perdu beaucoup de terrain l'année dernière au profit d'Apple et du fabricant du BlackBerry, Research in Motion.

Conçu à l'origine pour les ordinateurs, le système d'exploitation Linux n'a rencontré qu'un succès mitigé sur les combinés mobiles jusqu'ici, mais la donne pourrait évoluer avec la version pour mobile LiMo ou la plate-forme Android de Google basée sur une version de Linux.

Linux est le logiciel "open source" pour ordinateurs le plus populaire. Contrairement aux logiciels propriétaires comme Windows de Microsoft, il peut être installé gratuitement sur les ordinateurs et son code source est modifiable et partageable.

LiMo a également annoncé que cinq groupes, Aromasoft, CasioHitachi Mobile Communications, Marvell, Opera Software et Swisscom avaient rejoint la fondation à but non lucratif, qui compte désormais 55 membres. De son côté, le camp Android de Google regroupe 47 membres.

Reste qu'il manque à LiMo le soutien des plus grands fabricants de téléphones portables, NEC, Panasonic et Motorola étant les seuls jusqu'à présent à avoir proposé des combinés dotés de LiMo.

Samsung Electronics et LG Electronics, respectivement deuxième et troisième fabricant mondial, appartiennent à la fondation, mais n'ont pas encore proposé de téléphones portables équipés de la plate-forme logicielle.

La semaine dernière, Vodafone, Orange et NTT DoCoMo, SK Telecom, Verizon Wireless et Telefonica <TEF.MC, ont annoncé qu'ils lanceraient des téléphones LiMo en 2009.

Version française Catherine Mallebay-Vacqueur

 
<p>Panasonic et NEC vont d&eacute;voiler lundi neuf nouveaux t&eacute;l&eacute;phones portables fonctionnant avec le syst&egrave;me d'exploitation "open source" LiMo. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato</p>