Orange veut populariser l'internet mobile

lundi 16 février 2009 11h54
 

BARCELONE (Reuters) - Orange souhaite que les services de données représentent au moins 20% de ses ventes dans des prochaines années, annonce l'opérateur de téléphonie mobile.

"Notre croissance des ventes de services non-vocaux et non SMS est bonne, mais ces services ne concernent qu'une petite partie de nos clients", explique Olaf Swantee, dirigeant d'Orange, la marque de téléphonie mobile de France Télécoms.

Les clients de ces services sont surtout les utilisateurs de smartphones, Blackberry et iPhone notamment.

Sur les marchés saturés d'Europe de l'Ouest, la vente de services de données représente pour les opérateurs une opportunité d'augmenter leurs ventes.

Selon une enquête de The Nielsen Compay publiée lundi, la demande des particuliers pour ces services devrait augmenter malgré la crise économique.

Orange compte ainsi proposer des contrats particuliers aux utilisateurs de MySpace ou Facebook afin de populariser l'internet mobile.

"Orange a près de 180 millions de clients, et 90% d'entre eux n'utilisent pas vraiment l'internet mobile", a déclaré Swantee à Reuters.

"Avec notre nouvelle approche, nous pensons que nous serons en mesure de générer une hausse des revenus tirés des services non-vocaux, de 6% actuellement à 20% lors des deux prochaines années.

Encouragé par le succès de l'AppStore d'Apple qui permet à ses utilisateurs d'acheter des programmes, Orange lancera en mai une plateforme semblable.

Niklas Mika, version française Nicolas Delame

 
<p>Olaf Swantee, le patron d'Orange, la marque de t&eacute;l&eacute;phonie mobile de France T&eacute;l&eacute;coms. L'op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;phonie mobile souhaite que les services de donn&eacute;es repr&eacute;sentent au moins 20% de ses ventes dans des prochaines ann&eacute;es. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton</p>