Bull livre des résultats 2008 dépassant les attentes

vendredi 13 février 2009 12h32
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Bull a constaté une amélioration de ses prises de commandes en décembre qui s'est confirmée en janvier, déclare à Reuters Didier Lamouche, P-DG du groupe informatique, qui prévoit un résultat d'exploitation (Ebit) supérieur à 20 millions d'euros en 2008.

Bull, qui a publié des résultats 2008 largement supérieurs aux attentes et à ses prévisions, voit son action s'adjuger 16,15% vers 12h20, ce qui représente une capitalisation d'environ 150 millions d'euros. Elle a gagné plus de 30% depuis le début de l'année après avoir chuté de 69% en 2008.

"Nous ferons mieux que 20 millions d'euros, mais quand les vents sont contraires, ce n'est pas à ce moment-là qu'on bat le record du monde", a noté Didier Lamouche lors d'un entretien téléphonique pour justifier la prudence de son objectif d'Ebit, qui prévoit une montée en puissance au second semestre.

Il a expliqué la bonne résistance du groupe par son positionnement dans les secteurs publics et les télécoms - qui représentent 55% de son chiffre d'affaires, tandis que son exposition aux secteurs en difficulté, comme l'industrie et la banque, est limitée à environ 15%.

Le groupe informatique a enregistré un résultat opérationnel de 30,1 millions d'euros en 2008, en hausse de 8,3%, dépassant son objectif de 25-27 millions et le consensus Reuters Estimates qui tablait sur 23,75 millions.

La même prudence a conduit Didier Lamouche à se refuser à toute prévision pour le chiffre d'affaires de 2009, après une hausse de 1,4% en 2008 à 1.132,8 millions, également au-dessus des attentes (1.118 millions), avec une croissance de 2,1% à taux de change constant.

Bull a bénéficié d'une croissance de 14,7% de son activité services et solutions - mise en oeuvre de systèmes d'information clés en main - à 494,2 millions, soit 43,6% du total.

BONNE RÉSISTANCE GRÂCE AUX SECTEURS PUBLICS ET TÉLÉCOMS   Suite...