Baisse de 9% du bénéfice d'exploitation trimestriel de BT Group

jeudi 12 février 2009 13h49
 

LONDRES (Reuters) - BT Group publie un résultat d'exploitation avant charges exceptionnelles en baisse de 9% au titre de son troisième trimestre, à fin décembre 2008, faisant chuter son titre de près de 8% à un plus bas absolu.

BT annonce qu'il va mettre l'accent sur l'amélioration de la rentabilité de sa division Global Services, réduire ses coûts et limiter ses dépenses d'investissement afin de générer un cash-flow supérieur à un milliard de livres l'année prochaine.

Le premier opérateur britannique de téléphonie fixe précise que son fonds de pensions de retraites a perdu 1,7 milliard de livres net d'impôt, alors qu'il était encore excédentaire de deux milliards de livres en mars 2008.

L'Ebitda hors exceptionnels est ressorti à 1,34 milliard de sterling, supérieur toutefois au consensus des analystes qui était de 1,23 milliard.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 5% à 5,44 milliards de sterling, contre un consensus à 5,36 milliards. Cette progression, explique BT, est imputable à des effets de change favorables et à certaines acquisitions.

Le groupe de télécoms britannique table sur un cash flow disponible, avant d'éventuelles charges de plan de retraite, de plus d'un milliard de livres lors de son prochain exercice.

BT Group a précisé avoir supprimé 9.500 emplois au cours des neuf mois à fin décembre et pense pouvoir atteindre son objectif de 10.000 suppressions de postes d'ici à la fin de l'année.

Les pertes de Global Services, qui fournit des services informatiques aux entreprises, étaient attendues depuis un avertissement sur résultats qui prévenait qu'elles pèseraient sur l'ensemble du groupe.

"Trois de nos activités ont largement dépassé les attentes, et le groupe, hors Global Services, a bénéficié de la meilleure croissance de ses bénéfices observée en cinq ans", commente Ian Livingston, directeur général du groupe.   Suite...

 
<p>Le r&eacute;sultat d'exploitation avant charges exceptionnelles du groupe de t&eacute;l&eacute;coms britannique BT Group a recul&eacute; de 9% au titre de son troisi&egrave;me trimestre, &agrave; fin d&eacute;cembre 2008. /Photo prise le 12 f&eacute;vrier 2009/REUTERS/Darren Staple</p>