Les réseaux sociaux internet s'engagent à protéger les mineurs

mardi 10 février 2009 15h48
 

BRUXELLES (Reuters) - Dix-sept sites internet et réseaux sociaux, dont les géants Facebook et MySpace, ont signé mardi un pacte visant à lutter contre le harcèlement et à protéger la vie privée des mineurs, annonce la Commission européenne.

L'accord doit notamment permettre de combattre le "grooming", c'est-à-dire l'utilisation par des adultes de ces réseaux ou de forums de discussions pour sympathiser ou séduire des mineurs avec l'intention de les agresser sexuellement, a précisé l'exécutif européen.

"C'est un pas important pour rendre les visites de nos enfants sur les sites de réseaux sociaux plus sûres en Europe", a déclaré dans un communiqué Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la Société de l'information et des médias.

L'accord devrait permettre, selon la Commission, d'assurer la confidentialité des profils de mineurs sur l'ensemble des sites internet et moteurs de recherche; d'offrir un accès rapide à un dispositif d'alerte en cas de contact indésirable; de rendre "privé" par défaut le profil complet et la liste de contacts des utilisateurs mineurs afin de rendre plus difficile le contact avec eux.

L'utilisation des réseaux sociaux - des sites où on alimente une page personnelle et où se constitue un réseau de contacts - a bondi de 35% l'année dernière en Europe et devrait doubler d'ici 2012, pour concerner quelque 107,4 millions de personnes, selon la Commission.

MySpace, propriété de News Corp, a révélé la semaine dernière à des enquêteurs américains qu'il avait interdit l'accès à quelque 90.000 personnes recensées comme délinquants sexuels en deux ans.

Le ministère britannique de l'Intérieur a adopté en avril dernier des mesures semblables à celles de Bruxelles, tandis que les ministres de la Justice de 49 Etats américains ont signé des accords similaires avec Facebook et MySpace.

Les autres signataires de l'accord européen sont: Arto, Bebo, Dailymotion, Giovani.it, Google/YouTube, Hyves, Netlog, Nasza-klaza.pl, One.lt, Skyrock, StudiVZ, Sulake/Habbo Hotel, Yahoo!Europe et Zap.lu.

Bate Felix, version française Grégory Blachier

 
<p>Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Le site communautaire et seize autres r&eacute;seaux sociaux ont sign&eacute; un pacte visant &agrave; lutter contre le harc&egrave;lement et &agrave; prot&eacute;ger la vie priv&eacute;e des mineurs. /Photo d'archives/REUTERS/Kimberly White</p>