Hausse de 19% en 2008 des investissements pub sur internet

vendredi 6 février 2009 14h15
 

PARIS (Reuters) - Les investissements publicitaires bruts ont progressé de 19,0% en France en 2008 sur internet, qui a assuré près d'un cinquième de la croissance totale du marché l'année dernière, selon le baromètre IAD-SRI.

Les budgets publicitaires dans le web ont contribué l'année dernière à hauteur de 78% à la croissance de 4,1% enregistrée par le marché publicitaire plurimédia, une proportion trois fois plus importante qu'en 2005, précisent l'Interactive Advertising Bureau (IAB) et le Syndicat des régies internet (SRI) dans la présentation de l'étude réalisée par TNS Media Intelligence.

Les investisseurs publicitaires bruts sur internet - qui représentent tout autant les bannières que les liens sponsorisés ou les encarts publicitaires dans des newsletters - ont représenté 3,72 milliards d'euros, sur un total de 24,8 milliards pour l'ensemble du marché français.

Leur rythme de croissance contraste avec ceux de la publicité extérieure, de la presse et de la radio (3,9%, 3,1% et 2,5%) en 2008, alors que la télévision a accusé une baisse de 2,6% et le cinéma une chute de 11,8%.

Internet, troisième support publicitaire derrière la télévision et la presse, a vu sa part de marché atteindre 15,0% en 2008 contre 12,3% en 2007 et 9,2% en 2006.

Les télécommunications, le voyage-tourisme et la banque-assurance sont les trois premiers secteurs sur internet, qui comptait l'année dernière 4.865 annonceurs, contre 2.207 en 2006.

Le site de vente aux enchères eBay, les opérateurs télécoms SFR, Bouygues Telecom et Orange et la SNCF sont les cinq premiers annonceurs sur le web, précise l'étude. Renault, le fleuriste Aquarelle, ING Direct, Canal+ et Procter & Gamble ont fait leur entrée l'année dernière dans le Top 10.

Cyril Altmeyer, édité par Jacques Poznanski