5 février 2009 / 14:42 / il y a 9 ans

SFR prévoit une légère hausse du CA mobile en 2009

<p>Selon le P-DG de SFR, Frank Esser, l'op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;phonie pr&eacute;voit une l&eacute;g&egrave;re croissance des revenus de son activit&eacute; mobile en 2009, qui sera une ann&eacute;e d'investissements record pour le groupe malgr&eacute; la crise. /Photo prise le 21 mai 2008/Mal Langsdon</p>

par Nathalie Meistermann et Matt Gil

PARIS (Reuters) - L'opérateur de téléphonie SFR ne ressent pas pour l'heure l'impact de la crise, et prévoit pour 2009 de réaliser un montant d'investissements record avec des revenus attendus en légère hausse dans son activité mobile.

SFR est le deuxième opérateur mobile français avec 19,2 millions d'abonnés à la fin septembre 2008 et le troisième acteur national de l'internet haut débit avec 3,73 millions d'abonnés derrière Orange et Free.

Dans un entretien jeudi à l'agence Reuters, son président Frank Esser souligne que financièrement, "l'impact du régulateur et de la politique est plus fort que la crise".

Il fait ainsi référence aux mesures de baisse du tarif des terminaisons d'appels, d'arrêt de la facturation des temps d'attente aux assistances téléphoniques ainsi qu'à la taxe pour financer la télévision publique.

En 2009, le coût de ces diverses mesures de régulation devrait dépasser "160 millions d'euros" au niveau du résultat d'exploitation, un montant que SFR entend bien compenser "sur la durée", dit-il.

RECORD HISTORIQUE D'INVESTISSEMENTS

"Pour nous, jusqu'à présent, la crise n'a presque aucun impact, mais nous restons très vigilants" notamment sur "les dépenses internes que nous sommes en train de couper très fortement", affirme Frank Esser qui attend une "légère croissance" de son activité mobile en 2009.

Les investissements devraient quant à eux atteindre un "plus haut historique" cette année avec en particulier une "forte croissance" dans la fibre optique, dit-il en se refusant à les chiffrer précisément.

Frank Esser a, par ailleurs, confirmé le montant des synergies attendues de la fusion entre Neuf Cegetel et SFR : de 75 à 100 millions en 2009, de 175 à 200 millions en 2010 et de 250 à 300 millions en 2011.

Sur le marché de l'internet haut débit, l'opérateur reconnait avoir fait "un très bon mois de décembre". Sa part de marché du recrutement net d'abonnés a été de "plus de 20%" au quatrième trimestre contre 6% au 3e trimestre, dit-il.

En téléphonie mobile, la fin d'année était "correcte". "Nous ne pensons pas être leader sur les recrutements nets. Ce n'était pas notre objectif. Notre objectif c'est la croissance rentable, focus sur la rentabilité", déclare Frank Esser.

CONFIANT SUR LES MARGES À LONG TERME

Quant à l'arrivé d'un quatrième opérateur mobile, il juge le prix de 206 millions d'euros fixé pour les fréquences réservées au nouvel entrant est "une aide considérable" car "faire un réseau aujourd'hui est deux fois moins cher qu'il y a cinq ans". SFR a investi à ce jour "plus de six milliards d'euros" dans son réseau, fait-il valoir.

Prié de dire s'il envisageait de contester les modalités de l'appel d'offre réservé au nouvel opérateur, il répond "nous regarderons les conditions, nous n'excluons rien".

Frank Esser ne donne pas d'estimations de l'impact sur ses comptes de l'arrivée d'un nouvel opérateur. "Il y aura un impact, sans aucun doute (...) C'est à nous de trouver de nouveaux moyens pour réduire nos coûts", dit-il.

Le P-DG de SFR se montre ainsi confiant sur sa capacité à maintenir ses marges de rentabilité à long terme. "Nous le faisons depuis des années", dit-il. "C'est notre challenge nous faisons tout pour maintenir nos marges et avoir les moyens d'investir."

Parmi les nouveautés, SFR annonce l'arrivée "fin mars début avril" de la deuxième version du Google Phone dans ses 800 boutiques. Frank Esser estime que les téléphones portables sophistiqués (smartphone) équiperont 15% à 20% de son parc d'abonnés en 2009 contre 15% en 2008.

SFR est détenu à 56% par Vivendi et 44% par Vodafone.

Édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below