February 5, 2009 / 6:31 AM / 8 years ago

Croissance organique de 5,6% pour Atos Origin en 2008

4 MINUTES DE LECTURE

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Atos Origin annonce une croissance organique conforme aux attentes de 5,6% en 2008, malgré un rythme réduit à 3,6% au quatrième trimestre sous le coup du ralentissement de ses activités de conseil et intégration de systèmes.

La SSII, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 5,479 milliards d'euros en 2008, affiche un carnet de commandes de 7,4 milliards d'euros fin 2008, soit une 1,4 année de chiffre d'affaires.

"Il n'y a pas d'énorme surprise, c'est globalement conforme aux attentes", a observé Adam Wood, analyste chez BNP Paribas. "L'outsourcing résiste mais les activités cycliques commencent à ralentir".

Au quatrième trimestre, l'infogérance affiche une croissance organique de 6% - avec 9,1% pour Atos Worldline - maintenant quasiment le rythme de 6,5% enregistré sur les neuf premiers mois de l'année.

Elle ralentit en revanche à 1,6% dans l'intégration de systèmes, après un rythme de 6,8% sur les neuf premiers mois de l'année, tandis que le conseil accuse même une décroissance de 2,4%, notamment à cause du marché français.

Les prises de commandes se sont élevées à 5,4 milliards d'euros, soit un ratio de prises de commandes sur facturations de 98%.

Le groupe ne fournit pas de perspectives pour 2009, les réservant à la présentation de ses comptes annuels complets prévue le 18 février.

Lors de la publication de ses résultats pour les neuf premiers mois de 2008, le 31 octobre, Atos s'était déclaré confiant dans sa capacité à afficher une croissance organique positive en 2009, en comptant sur les deux tiers récurrents de son chiffre d'affaires et la bonne tenue de son carnet de commandes.

Le groupe n'avait pas confirmé son objectif de marge opérationnelle de 7,1% pour 2009. Pour 2008, il avait dit prévoir une marge opérationnelle à 5,5%.

La SSII, qui a conclu en mai 2008 un accord avec les deux fonds activistes Pardus et Centaurus après plusieurs mois de conflit, avait dévoilé à cette occasion des cessions d'actifs de 250 à 500 millions d'euros, notamment en Asie et en Amérique du Sud, dans le cadre d'un plan stratégique visant à se recentrer sur ses offres distinctives.

Atos tiendra mardi prochain une assemblée générale mixte pour lui soumettre un projet de simplification de la gouvernance et accélérer le redressement voulu par son nouveau président Thierry Breton.

Les actionnaires seront appelés à se prononcer sur la suppression de la structure actuelle de directoire et conseil de surveillance pour adopter un système de conseil d'administration avec un président-directeur général.

L'action a clôturé à 19,35 euros mercredi.

Edité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below