Motorola prévoit un 1er trimestre difficile

mardi 3 février 2009 17h32
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - Motorola annonce qu'il prévoit une perte plus importante que prévu au premier trimestre, qu'il suspend son dividende trimestriel et qu'il est à la recherche d'un nouveau directeur financier, ce qui fait plonger le titre de 10% dans la matinée.

Le fabricant américain de téléphones portables et d'équipements de réseaux, qui a été rétrogradé de la quatrième à la cinquième place dans les classements mondiaux au dernier trimestre, a dit qu'il s'attendait à ce que sa division de combinés affiche une perte en 2009.

Le groupe a l'intention de se concentrer sur les portables moyens et hauts de gamme, après avoir cédé des parts de marché pendant deux ans faute d'avoir su fabriquer un téléphone populaire capable de rivaliser avec ceux de Nokia, Samsung Electronics, LG Electronics et Sony Ericsson.

Le groupe a publié une perte nette de 3,6 milliards de dollars, ou 1,57 dollar par action, contre un bénéfice de 100 millions de dollars, ou 4 cents par action, un an plus tôt.

Hors charges exceptionnelles, la perte de Motorola s'élève à un cent par action, alors que Wall Street prévoyait une perte de deux cents par action, selon Reuters Estimates.

VISIBILITÉ LIMITÉE

Son chiffre d'affaires a reculé de 26% à 7,14 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur 7,07 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires de sa division de téléphonie mobile a reculé de 51% à 2,35 milliards de dollars et sa perte opérationnelle s'est creusée à 595 millions de dollars contre 388 millions un an auparavant.   Suite...

 
<p>Le MOTO W233 de Motorola pr&eacute;sent&eacute; au CES de Las Vegas. Le fabricant am&eacute;ricain de combin&eacute;s pr&eacute;voit une perte plus importante que pr&eacute;vu au premier trimestre et suspend son dividende trimestriel. Motorola a &eacute;t&eacute; r&eacute;trograd&eacute; de la quatri&egrave;me &agrave; la cinqui&egrave;me place dans les classements mondiaux au dernier trimestre. /Photo prise le 9 janvier 2009/REUTERS/Steve Marcus</p>