January 31, 2009 / 7:58 PM / in 8 years

La crise, aubaine pour la vidéo publicitaire en ligne et YouTube

4 MINUTES DE LECTURE

par Ben Hirschler

DAVOS, Suisse (Reuters) - Le marché de la publicité vidéo en ligne sortira gagnant de la crise économique mondiale, les entreprises cherchant des moyens plus précis et moins onéreux de promouvoir leurs produits, estime le co-fondateur de la plate-forme internet YouTube.

Chad Hurley, directeur général du spécialiste de la vidéo en ligne détenu aujourd'hui par Google, a déclaré vendredi, dans le cadre du Forum économique mondial, que la croissance rapide de l'intérêt pour la vidéo en ligne impliquait que son site internet donnait désormais accès à des audiences plus larges et à plus fort impact commercial.

YouTube a vite pris de l'importance pour devenir le premier site communautaire de vidéo en ligne. Il revendique un éventail impressionnant de contenu, allant des farces adolescentes aux apparitions du pape Benoît XVI ou du président américain Barack Obama.

Le site reçoit plus de 15 heures de vidéo à chaque minute et le rythme des publications continue de progresser, a indiqué Hurley à Davos.

"Le marché de la vidéo en ligne atteint une taille critique. Certaines audiences sont comparables en taille à ce qui peut être atteint par certains programmes télévisuels.

"Dans le monde d'aujourd'hui, en pleine crise économique, les gens réfléchissent beaucoup plus à comment dépenser leur argent.

"Ils vont passer de quelque chose (la télévision) qui n'est pas mesurable... pour se tourner vers une audience de la même taille pour un coût réduit."

Dans un climat de récession mondiale, les dépenses publicitaires mondiales devraient reculer de manière significative cette année mais le numérique devrait moins souffrir que les médias traditionnels, a déclaré à Reuters cette semaine Maurice Levy, président du directoire du groupe Publicis.

Chad Hurley n'a pas donné d'indication sur la progression de la publicité sur YouTube mais a déclaré que la plate-forme testait différents modèles publicitaires, dont certaines pratiques traditionnelles de la TV, comme des écrans publicitaires, des bandes-annonces, ou des publicités courtes avant le lancement d'une vidéo.

"Il faut expérimenter", a-t-il dit.

De plus en plus d'utilisateurs ont recours aujourd'hui à des téléphones évolués comme le fameux iPhone d'Apple, pour regarder des vidéos sur YouTube, une tendance qu'Hurley voit s'accélérer avec les progrès des technologies liées à l'internet mobile et au haut débit.

Le taux d'utilisation "mobile" de YouTube croît plus vite que celui du site lui-même, a ajouté Hurley.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below