29 janvier 2009 / 09:57 / il y a 9 ans

Sony et Nintendo pénalisés par la crise et le yen fort

<p>Le recul de la consommation et la hausse du yen p&eacute;nalisent les exportations et affectent le secteur &eacute;lectronique japonais, une tendance confirm&eacute;e jeudi par les r&eacute;sultats publi&eacute;s par Sony et Nintendo. /Photos d'archives/Toru Hanai et Kim Kyung-Hoon</p>

par Kiyoshi Takenaka

TOKYO (Reuters) - Le recul de la consommation et la hausse du yen pénalisent les exportations et affectent le secteur électronique japonais, confirment les résultats publiés jeudi par Sony et Nintendo.

Ce dernier a certes fait état d'une hausse de 31% de son bénéfice d'exploitation au troisième trimestre, grâce à des ventes solides en décembre, mais il a également abaissé ses prévisions annuelles.

Le groupe craint que la fermeté de la devise japonaise ne nuise à sa compétitivité et ne renchérisse le prix de ses produits, notamment celui de la Wii, à l'étranger où il réalise les trois quarts de ses ventes.

"Sa prévision sur les ventes de Wii est un choc car beaucoup s'attendaient à ce qu'elles continuent à progresser", commente Hiroshi Kamide de KBC Securities.

La déception des investisseurs doit cependant être relativisée, car si le groupe ampute de 100 milliards de yens sa prévision annuelle de résultat pour la ramener à 530 milliards de yens (4,5 milliards d'euros), ce chiffre constitue un record absolu.

Le spécialiste du jeu vidéo semble en passe de réussir son pari de populariser la console de jeu au-delà de son public habituel. Témoin de cette réussite, les ventes de sa Wii surpassent largement celles de la PlayStation 3 de Sony et de la Xbox 360 de Microsoft.

SONY PLUS EXPOSÉ

Pour Sony, le semi-échec de la PS3 est venu s'ajouter au plongeon des prix et de la demande de téléviseurs à écran plat, les appareils photos numériques et l'électronique grand public dans son ensemble.

Non seulement le groupe a perdu de l'argent au troisième trimestre, mais il confirme qu'il publiera des résultats annuels négatifs pour la première fois en 14 ans et aucune des activités de Sony, qui vont de l'électronique aux assurances en passant par la production de film, n'aura été épargnée.

Le trimestre octobre-décembre se solde par une perte d'exploitation de 17,96 milliards de yens (152 millions d'euros), contre un bénéfice de 236,22 milliards un an plus tôt.

Pour l'exercice au 31 mars, Sony confirme prévoir une perte d'exploitation record de 260 milliards de yens, contre un bénéfice de 475,3 milliards l'an dernier. Le consensus Reuters Estimates des estimations de 10 analystes donne une perte de 264 milliards de yens.

Jeudi, avant qu'ils ne publient leurs résultats, Nintendo a clôturé en hausse de 1,57% et Sony de 3,98%.

Version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below