Thomson chute en Bourse après l'"opération vérité" sur sa dette

jeudi 29 janvier 2009 12h33
 

par Nathalie Meistermann

PARIS (Reuters) - L'action Thomson chute en Bourse après l'opération vérité sur sa dette, le groupe ayant annoncé le non respect probable de la clause conventionnelle attachée à certains financements et la cession d'actifs représentant un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

"C'est une opération vérité pour le groupe, ses actionnaires, ses salariés et le marché," a déclaré Frédéric Rose, le directeur général du groupe d'équipement pour le cinéma, la télévision et la publicité, lors d'une conférence téléphonique.

Vers 11h30, l'action du groupe portée ces derniers temps par l'éventualité d'un soutien de l'Etat via le Fonds stratégique souverain, cédait 17,62% à 1,0750 euro. En 2008, le titre a perdu 90% de sa valeur.

L'annonce de l'ouverture de négociations avec les créanciers afin de faire face à l'alourdissement de la dette à 2,1 milliards en fin d'exercice, contre 1,3 milliards à la fin juin est interprétée diversement par les analystes.

Fortis qualifie de "critique" la situation de Thomson en insistant sur le fait que "les solutions avec les partenaires financiers restent à trouver" et que "le plan stratégique sera difficile à mettre en oeuvre".

NÉGOCIATIONS EN COURS

Dans le même esprit, un analyste parisien estime que cette annonce "signifie que la négociation n'est pas achevée avec les banques et qu'ils n'ont pas encore trouvé d'acheteurs"."Ils ne sont pas sortis du trou. L'action pourrait retomber à 80 cents", estime cet expert.

A l'inverse, Oddo Securities met en avant le fait que "la faillite devrait être évitée" et qu'"une solution de refinancement pourrait être annoncée" lors des résultats le 10 mars prochain.   Suite...